24.4 C
New York
samedi, juin 22, 2024

Buy now

spot_img

Angola: Les forces de sécurité dispersent violemment une marche pro-indépendance

En réaction au recours à la force brutale et excessive par les forces de sécurité de l’État le 10 décembre 2019 pour disperser une marche pacifique pro-indépendance dans la province de Cabinda et à l’arrestation de dizaines de manifestants et de leurs leaders, Deprose Muchena, directeur du programme Afrique australe à Amnesty International, a déclaré :

Ce recours à des méthodes illégales d’intimidation pour réprimer une manifestation pacifique piétine les droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique.
Deprose Muchena, Amnesty International

« L’important déploiement de membres des forces de sécurité armés de matraques et de fusils, suivi du recours excessif à la force contre les manifestants pacifiques en vue d’empêcher cette manifestation planifiée, témoigne une nouvelle fois de l’intolérance des autorités vis-à-vis de la dissidence.

« Ce recours à des méthodes illégales d’intimidation pour réprimer une manifestation pacifique piétine les droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique.

Les personnes interpellées doivent être libérées immédiatement et sans condition. En effet, les citoyens doivent pouvoir exercer librement leurs droits fondamentaux. L’Angola ne pourra que s’enrichir de la pluralité des voix.
Deprose Muchena, Amnesty International

« Les personnes interpellées doivent être libérées immédiatement et sans condition. En effet, les citoyens doivent pouvoir exercer librement leurs droits fondamentaux. L’Angola ne pourra que s’enrichir de la pluralité des voix. »

Complément d’information

Les manifestants se sont rassemblés dans la ville de Cabinda le 10 décembre pour manifester en faveur d’un référendum sur l’autonomie par rapport à l’Angola, car ils estiment être marginalisés. Les autorités ont répondu en déployant des forces de sécurité en grand nombre afin de bloquer la marche. Cabinda est la première région productrice de pétrole, le principal moteur de l’économie du pays.

Avocat spécialisé dans les droits humains, Arão Bula Tempo, a vu sa maison encerclée par des policiers armés peu avant la manifestation. Cet éminent avocat qui défend les droits humains aurait été placé sous surveillance en raison de son travail et de ses opinions politiques.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici