11.3 C
New York
mercredi, avril 17, 2024

Buy now

spot_img

Arabie saoudite : Des ONG demandent la libération des deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020

Courrier arabe

Des organisations humanitaires saoudiennes ont appelé les autorités saoudiennes à libérer les deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020 pour leurs publications sur l’encyclopédie en ligne.

La demande s’est présentée lors d’un communiqué conjoint signé par 6 ONG non gouvernementales ; Access Now, ALQST pour les droits de l’homme, ARTICLE 19, Global Voices (GV), le Centre du Golfe pour les droits humains (GCHR), et IFEX.

Le communiqué a fait savoir que «Oussama Khaled et Ziyad al-Sofyani, deux jeunes médecins saoudiens, ont été condamnés pour leurs contributions apportées à la version arabe de Wikipédia».

Il indique : «Les deux jeunes ont été interpellés pendant l’été 2020, lorsque le pays était en confinement, imposé comme mesure de sécurité pour limiter la propagation du coronavirus. Ils ont été condamnés à 5 et à 8 ans de prison, avant que la peine d’Oussama Khaled soit alourdie lors du procès d’appel, à 32 ans de prison ferme».

Il explique aussi : «Oussama Khaled avait rédigé des articles sur la militante des droits de l’homme, Loujain al-Hadhloul». Il signale que «Khaled est un activiste connu pour être partisan du droit d’accès à l’information en Arabie saoudite».

«Nous sommes profondément inquiets au sujet de ces interpellations et au mal causé à la liberté et à la sécurité de Khaled et d’al-Soufiani», avait-il annoncé.

Il note dans cette optique que «les communautés bénévoles de Wikipédia dans le monde entier, s’attachent au fait que le droit d’accès à l’information fait partie des droits de l’homme».

Le communiqué avait également enchaîné : «En réalité, le cas de ces deux jeunes démontre que les autorités saoudiennes ont commencé à prononcer de lourdes peines contre nombreuses personnes, pour avoir exprimé leur soutien aux droits de l’homme et à la transition démocratique, à travers diverses plates-formes sur Internet, ou aussi à cause des critiques pacifiques qu’ils ont lancées à la politique du gouvernement».

Au final, il a proclamé la libération immédiate des deux contributeurs, dont l’interpellation arbitraire et les procès inéquitables sont liées à leurs activités pacifiques sur Internet», tout en appelant les autorités saoudiennes à respecter les droits publics, «y compris la liberté d’expression sur Internet et ailleurs».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Arabie saoudite : Des prisonniers en grève de la faim pour dénoncer des procès inéquitables

En Arabie saoudite, des détenus ont entamé une grève de la faim pour protester contre les condamnations arbitraires dont ils ont été victimes suite...

Arabie saoudite : Une campagne d’interpellation cible les Syriens du royaume

Des militants ont signalé, jeudi, que «les autorités saoudiennes ont lancé une campagne d’interpellation, ciblant des Syriens résidents au pays». Le célèbre compte "Mo’takali al-rai"...

«Les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement», voici les révélations d’un sondage du WINEP

L’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient (WINEP) a signalé que «les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement et ne sont pas...

Les MAE russe et saoudien discutent des développements régionaux et de la crise ukrainienne

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a discuté mercredi soir, avec son homologue saoudien, le prince Fayçal ben Farhan, des développements régionaux...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici