Mahmoud Nwaj’âa, coordinateur du mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions ( BDS ) antisioniste a révélé que des pressions sont exercées sur les Palestiniens afin de les forcer à changer leur capitale proclamée Jérusalem.

Nwaj’âa a affirmé au site « al-Khalidj Online » que « l’Arabie saoudite est impliquée dans la normalisation des relations avec Israël. Elle joue actuellement un rôle crucial qui consiste à établir des ponts visant à faciliter les incursions israéliennes dans la région et à étendre l’influence de l’occupant ».

Le même interlocuteur poursuit: « le régime saoudien œuvre pour faciliter le commerce entre les États d’Asie du Sud et Israël à travers l’ouverture de son espace aérien par lequel passeront les vols de la compagnie aérienne israélienne El Al Airlines vers l’Inde ».

Nwaj’âa a qualifié le régime saoudien de « despotique qui se cache derrière Israël et les États-Unis lesquels le protègent de son peuple qui attend le bon moment pour se révolter contre lui ».

Il a enchaîné: « BDS est convaincu que le peuple saoudien rejette la normalisation. Les Palestiniens placent de grands espoirs sur les peuples arabes qui refusent l’injustice et favorisent le triomphe de la liberté ».

Nwaj’âa avait indiqué au même site dans une déclaration précédente qu’il détient des informations sur l’intention de l’Arabie saoudite de procéder à de nouveaux cycles de normalisation avec Israël en 2019.

La normalisation publique des relations israélo-arabes s’était accrue ces derniers temps notamment avec le plan de règlement américain du conflit israélo-palestinien soutenu par l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis qui ont participé à la conférence de Manama ayant dévoilé son volet économique. Un plan qui porte atteinte aux droits du peuple palestinien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here