lundi, octobre 26, 2020

Ben Brik attaque Ankara et soutient la campagne invitant les Saoudiens à boycotter le tourisme en Turquie

Courrier arabe

«Hani ben Brik» le vice-président du conseil transitionnel du sud yéménite, soutenu militairement par les Émirats arabes unis, a attaqué la Turquie, annonçant son soutien à la compagnie lancée contre elle par l’Arabie saoudite.

Le chef séparatiste nota dans un tweet publié vendredi sur son compte officiel : «Je me suis rendu en Turquie plusieurs fois pour visiter les réfugiés syriens, et leur offrir des aides, et j’affirme que la maltraitance des gens transforme un pays si beau en un enfer insupportable».

Il insista a mentionné le hashtag «#مشينا_قبرص» (on part à Chypre) lancé par l’Arabie saoudite, visant à prendre «Chypre» comme destination des touristes saoudiens en alternative à la Turquie déclarant: «Faire du tourisme en Turquie pour un arabe, à l’ombre d’un régime raciste nous oblige à dire (on part à Chypre)».

L’Arabie saoudite ne perd pas de temps  

Dans le même contexte, le ministre saoudien des Affaires étrangères «Ibrahim al-Assaf» a tenu mercredi dernier plusieurs rencontres avec des responsables chypriotes, lors de sa visite à l’île, qui constitua la première d’un haut responsable saoudien.

Et suite à des déclarations tenues dans une conférence de presse, lors de laquelle il avait affiché son soutien aux Chypres dans leur conflit avec les Turques au sujet de l’affaire du gaz, al-Assaf s’est attiré les critiques des médias turques, tous en colère contre lui.

La chaîne «Ahaber» a cité sur son site électronique que le ministre saoudien déclara lors de sa rencontre avec son homologue chypriote: «Le royaume saoudien prend part avec son allié chypriote pour faire face aux activités illégales turques dans la mer Méditerrané», estimant que les propos concordaient avec la position européenne et américaine au sujet de l’affaire.

Rappelons que la campagne électronique a été lancée par le prince saoudien «Mohamed ben Naouaf» visant à rayer le Turquie de la liste des destinations touristiques des Saoudiens, et ce à l’ombre de l’affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, dont Ankara ne cesse de proclamer des explications, accusant le prince hériter Mohamed ben Salmane d’avoir donné l’ordre pour l’assassiner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»

Le film «Mignonnes» disponible à l’international sur Netflix a suscité de vives critiques, en particulier outre-Atlantique, menant même à une procédure judiciaire pénale. Depuis...

Les atteintes au Prophète Mohamed ne relèvent pas de la liberté d’expression, selon la...

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH ) considère depuis une décision de justice rendue en 2018, que les atteintes au Prophète des musulmans, Mohamed,...

Libye : «L’application du cessez-le-feu trébuche avec la présence des mercenaires de Wagner», affirment les...

En Libye, l’application de l’accord du cessez-le-feu, signé à Genève, vendredi dernier, semble toujours faire polémique auprès des chefs militaires des deux parties libyennes,...

Libye : fin du blocus sur les champs et ports pétroliers (communiqué)

La compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) a annoncé, lundi, la levée du blocus sur les champs et ports pétroliers en Libye. Dans un communiqué rendu public, la...

La coalition annonce la destruction de deux drones houthis

La Coalition arabe a annoncé l'interception et la destruction de deux drones houthis, dont un appareil dans l'espace aérien yéménite. C'est ce qu'a affirmé le porte-parole de...