mardi, mars 2, 2021

«Ben Salmane est un dictateur et l’Arabie saoudite est dirigée par des meurtriers», déclare un sénateur américain

Courrier arabe

Le sénateur au Congrès des États-Unis, Bernie Sanders, a estimé que le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salmane, était «un dictateur», déclarant que les dirigeants de l’Arabie saoudite étaient des meurtriers et des assassins.

«Pendant des années, nous avons aimé l’Arabie saoudite. Le pays avait été un formidable allié, mais le problème, c’est que les gens qui le dirigent sont des meurtriers», avait déclaré Bernie Sanders, le candidat potentiel aux prochaines élections présidentielles américaines, lors d’une interview avec la CNN américaine

Il estima qu’«au lieu de perdre du temps à flatter avec le dictateur milliardaire Mohamed ben Salmane, nous pouvons réunir les Saoudiens et les Iraniens», signalant que l’administration américaine avait toujours appelé les Saoudiens et les Iraniens à collaborer, et que Washington était fatigué à l’idée de gaspiller des trillions de dollars «sur des guerres qui ne finissent jamais».

Des déclarations pas très appréciées

Dans un contexte similaire, l’ex envoyé américain de la paix au Moyen-Orient, Jason Greenblatt a estimé que les déclarations du sénateur américain étaient «dangereuses et injustes».

Il indiqua lors d’un tweet publié sur son compte officiel, avoir passé beaucoup de temps avec les chefs saoudiens, «et tout au long des trois années, Riyad a pu réaliser d’importants progrès», avait-il mentionné, tout en étant optimiste et espérant que les Saoudiens marqueront encore plus de progrès au futur.

Il signala ainsi, que placer l’Arabie saoudite «l’allié important» dans le même camp que celui du régime iranien, «envahisseur et meurtrier» était «une honte».

Sur ce, il convient de signaler que l’administration du président américain, Donald Trump, est accusée de comploter avec l’Arabie saoudite et ben Salmane, et de couvrir ce dernier, accusé du meurtre du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, en rayant son nom de la liste des suspects et en contribuant à blanchir son image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos