jeudi, décembre 3, 2020

Ben Zayed, Dahlan et de hauts responsables émiratis accusés de crimes de guerre au Yémen

Courrier arabe

Au Royaume-Uni, un cabinet d’avocat a déposé une plainte auprès des autorités britanniques, américaines et turques, contre de hauts responsables des Émirats arabes unis (EAU), dont le prince héritier «Mohamed ben Zayed», les accusant d’avoir commis des crimes de guerre et des pratiques de torture au Yémen, alors que les victimes yéménites témoignent de l’implication de «Mohamed Dahlan», le dirigeant palestinien destitué par son mouvement et l’actuel conseiller de «ben Zayed».

Mardi, le cabinet d’avocat international,«Stoke White», a déposé une plainte, faisant appel au principe de «la compétence universelle». Le droit qui autorise un État à poursuivre les auteurs de certains crimes, quel que soit le lieu où ils ont été commis, et sans égard à la nationalité des auteurs ou des victimes.

La plainte a été déposée auprès du département de la police de Londres et des ministères de la Justices des États-Unis et de la Turquie.

Accusations avec preuves  

Lors d’un communiqué officiel, les avocats de «Stoke White» ont déclaré que les EAU et les mercenaires qu’ils avaient engagés, au Yémen, étaient responsables de tortures et de crimes de guerre contre les civils, entre 2015 et 2019. Ils ont cité les noms de hauts responsables militaires et de politiciens émiratis suspects.

Par ailleurs, lors d’une conférence de presse tenue à Londres, le président du département de la loi internationale, au sein de «Stoke White» a déclaré que son cabinet était en possession de preuves, certifiant que les EAU avaient commis des crimes de guerre au Yémen, citant la pratique de la torture, les assassinats extra-judiciaires et l’exploitation des mercenaires.

«Nous demandons aux États-Unis, au Royaume-Uni et à la Turquie d’interpeller les responsables émiratis accusés de crimes de guerre au Yémen», avait-il ajouté.

Il souligna que les suspects se trouvaient actuellement aux États-Unis et aux EAU, et bien qu’ils ne résident pas en Turquie ou au Royaume-Uni, ils s’y rendent régulièrement. «Nous avons demandé à la police de surveiller leurs entrées», avait-il précisé.

Les victimes s’expriment et Dahlan est pointé du doigt 

Le journaliste «Abdallah Sliman Abdallah Doublah», l’une des victimes présentée par le cabinet britannique et présent à la conférence, raconte avoir survécu, en 2015, à une attaque à la bombe, qui avait ciblé, à Aden, l’immeuble où se trouvait le bureau du parti politique «Congrès yéménite pour la réforme».

Il affirma que c’était «Mohamed Dahlan», le dirigeant palestinien destitué par son mouvement le «Fatah», qui  avait donné l’ordre pour mener cette attaque.

L’autre victime «Adil Salim Nacer Meftah» a déclare avoir été torturé, avec plusieurs autres personnes, dans un centre contrôlé par les EAU.

De sa part, l’avocate turque, «Golden Sunmiz», a annoncé qu’elle représentait deux victimes yéménites, actuellement réfugiées au Yémen. Elle signala que le prince héritier des EAU, «Mohamed ben Zayed», et d’autres responsables et soldats émiratis faisaient parties des accusés.

À son tour, «Golden Sunmiz» nota avoir suffisamment de preuves, prouvant que le palestinien, Mohamed Dahlan, était impliqué dans des meurtres au Yémen et l’engagement de groupes de mercenaires.

Rappelons que ceci n’est pas la première fois où les EAU sont accusés de crimes de guerre au Yémen. En 2017, le cabinet d’avocat français «ANCEL» avait déposé contre eux une plainte à la Cour pénale internationale, les accusant d’avoir engagé des mercenaires qui ont commis des crimes de guerre au Yémen.

Jusque-là, aucun commentaire officiel n’a été lancé par Abu Dhabi, au moment où plusieurs citoyens émiratis attendent des explications, notamment après que le chef du pays a été clairement cité comme l’un des coupables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...