mardi, octobre 20, 2020

Bruxelles: les manifestations anti-racistes terminées par une arrestation de 150 personnes

La manifestation s’est mal terminée. La police belge a arrêté 150 personnes impliquées dans des actes de vandalisme dimanche soir à Bruxelles à la fin d’un rassemblement contre le racisme et les violences policières auquel ont participé près de 10 000 personnes, a annoncé le maire Philippe Close.

« Après le rassemblement, des fauteurs de troubles et des délinquants ont délibérément provoqué les forces de l’ordre et dégradé le mobilier urbain. Ils s’en sont ensuite pris à des magasins pour les dévaliser comme de vulgaires voleurs », a-t-il déploré.

« J’espère que les images caméras nous permettront encore d’en arrêter d’autres. Je souhaite aussi que la justice puisse les condamner sévèrement », a-t-il poursuivi.

Les violences ont commencé près de la place du Palais de Justice

Philippe Close avait décidé de tolérer un rassemblement du mouvement Black Lives Matter contre l’avis de la Première ministre Sophie Wilmes, pour un hommage à l’Américain George Floyd, un homme noir tué par un policier blanc lors de son arrestation à Minneapolis.

Tout en reconnaissant que « la cause est juste », Mme Wilmes s’était opposée à un rassemblement par crainte que les consignes de sécurité imposées pour lutter contre la propagation du Covid-19 ne soient pas respectées.

Vitrines brisées et pillages : les violences ont commencé près de la place du Palais de Justice où a été organisé le rassemblement, sur une avenue où sont installées la plupart des enseignes du luxe dans la capitale. Des images montrent des casseurs démolissant les vitrines d’un magasin et s’enfuir avec leur larcin.

« Nous n’avons rien à voir avec ces actions », a déclaré Taiyno Cherubin, membre du comité d’organisation du rassemblement. « Nous avions un message de paix, notre rassemblement était pacifique », a-t-il insisté.

« Bruxelles ne pouvait rester sourde à l’émotion mondiale »

Une centaine de casseurs ont été impliqués dans ces actions, selon les indications obtenues de source policière. Des camions équipés d’une pompe à eau ont été utilisés pour repousser les émeutiers et éteindre les feux de poubelles. « Certains commerces ont subi d’importants dégâts », a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles, Ilse Van de Keere. Le maire de Bruxelles a annoncé son intention d’indemniser les commerçants.

« A l’instar des plus grandes capitales européennes comme Paris, Londres, Madrid, Rome, Bruxelles, capitale de 400 millions d’Européens, ne pouvait rester sourde à l’émotion mondiale suscitée par la mort de George Floyd », s’est-il défendu.

« Les 10 000 personnes présentes, qui pour la quasi-totalité portaient un masque, ont démontré qu’elles pouvaient s’exprimer dans le calme et en respectant autant que possible les règles sanitaires », a-t-il affirmé.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’armée azerbaïdjanaise libère le centre de la ville de Zengilan et 18 villages

L'armée azerbaïdjanaise a libéré le centre de la ville de Zengilan et 18 villages. Le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev a fait l'annonce mardi lors d'un discours adressé au peuple. Les...

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...