vendredi, mai 27, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Cisjordanie: le plan d’annexion israélien rejeté par les parlementaires européens

Plus d’un millier de parlementaires européens ont signé une lettre dans laquelle ils réaffirment leur rejet du plan d’annexion israélien des parties de la Cisjordanie occupée.

La lettre soulève de « sérieuses préoccupations » concernant les propositions israéliennes et exige “des réponses appropriées”.

Parmi les signataires de la lettre figurent plus de 240 députés britanniques, rapporte la BBC qui a tenté de joindre l’ambassadeur d’Israël à Londres, toutefois, ce dernier a refusé de commenter l’affaire.

En effet, la publication de cette lettre dans plusieurs journaux intervient une semaine avant le début du processus d’annexion envisagé par les autorités d’occupation.

Encouragé par le prétendu « accord du siècle » du président américain, Donald Trump, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a annoncé, le mois dernier, que son gouvernement annexerait officiellement la vallée du Jourdain et toutes les colonies israéliennes de Cisjordanie.

La Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, est considérée comme un territoire occupé en vertu du droit international, rendant ainsi illégales toutes les colonies israéliennes qui y sont implantées – ainsi que l’annexion envisagée.

Les responsables palestiniens ont menacé d’annuler les accords bilatéraux au cas où Israël mettrait en œuvre son projet d’annexion, ce qui compromettrait davantage la solution à deux États.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos