-1.6 C
New York
vendredi, mars 1, 2024

Buy now

spot_img

Corée du Nord: Pyongyang tire deux missiles de courte portée vers la mer de l’Est

La Corée du Sud a annoncé que Pyongyang avait tiré jeudi matin deux «projectiles non identifiés» qui se sont abîmés en mer du Japon. Séoul et Washington ont précisé qu’il s’agissait d’engins de «courte portée». Les tirs ont eu lieu avant les exercices militaires conjoints prévus entre les militaires sud-coréens et américains.

Face aux manœuvres à venir entre Washington et Séoul, la Corée du Nord a tiré le 25 juillet deux «projectiles non identifiés» de courte portée en mer du Japon, ont annoncé des militaires sud-coréens.

L’état-major interarmées sud-coréen a annoncé que les deux missiles avaient été tirés peu après l’aube de Wonsan, sur la côte orientale nord-coréenne, parcourant 430 kilomètres avant de s’abîmer en mer.

«Notre armée suit de près la situation en cas de tirs supplémentaires et se tient prête à réagir», a annoncé l’état-major sud-coréen. Le Nord est appelé «à cesser ses opérations qui ne contribuent pas à l’apaisement des tensions militaires», a déclaré le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense.

Le ministre japonais de la Défense a dénoncé des tirs «extrêmement regrettables», soulignant cependant que les missiles ne s’étaient pas abîmés dans la zone économique exclusive du Japon.

Premier essai depuis la dernière rencontre Trump-Kim

Il s’agit du premier essai de missiles depuis la rencontre impromptue le mois dernier entre Donald Trump et Kim Jong-un dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule. Le Président américain et le dirigeant nord-coréen avaient alors convenu de reprendre les discussions.

Les deux dirigeants se sont retrouvés le 30 juin dans la DMZ, promettant de reprendre un dialogue en panne depuis l’échec de leur deuxième sommet à Hanoï en février.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo avait déclaré que des discussions de travail commenceraient vraisemblablement à la mi-juillet mais la semaine dernière, Pyongyang a prévenu que les manœuvres conjointes pouvaient tout remettre en cause.  Pour le Nord, ces exercices constituent une «violation claire» de la déclaration commune signée par les deux dirigeants lors de leur premier tête-à-tête historique en juin 2018 à Singapour.

Exercices annuels

Près de 30.000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud pour ces exercices. Le Nord les considère comme la répétition d’une invasion de son territoire.

SourceSputnik

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici