dimanche, novembre 1, 2020

Coronavirus en Turquie : Production locale des appareils d’assistance respiratoire

Le ministre turc de l’Industrie et des Technologies, Mustafa Varank, a annoncé que la production en série d’appareils d’assistance respiratoire va très prochainement commencée en Turquie.

Le ministre Varank a fait des déclarations, jeudi en conférence de presse, concernant les nouvelles mesures prises par son ministère dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de nouveau coronavirus covid-19.

Il a d’abord commencé son intervention en remerciant le personnel de santé qui travaille dur et qui prend des risques pour combattre le nouveau virus.

Il a ensuite parlé des décisions prises pour préserver la dynamique industrielle du pays en cette période très compliquée.

– La production d’appareils d’assistance respiratoire :

Varank a expliqué que plusieurs industriels se sont réunis autour du ministère pour proposer de produire des appareils respiratoires.

« Il a été décidé de produire localement 1000 appareils d’assistance respiratoire qui seront offerts gracieusement aux hôpitaux. Notre ministère de la Santé en a commandé 5 mille. Nous espérons commencer très vite la production locale de ces appareils », a-t-il déclaré.

– Soutien financier aux producteurs turcs de médicaments et de vaccins :

En plus de repousser et faciliter les démarches administratives des entreprises turques qui travaillent dans la recherche scientifique et médicale en Turquie, le ministère de l’Industrie et des Technologies, en partenariat avec le TUBITAK (Conseil de la recherche scientifique et technologique), des réunions de coordination sont réalisées avec les sociétés qui travaillent sur le développement de médicaments et de vaccins.

« Nous avons défini les projets prioritaires pour lutter contre le covid-19. Nous leur apportons un soutien financier ».

– La lutte contre les stockeurs et la hausse des prix :

Le ministre Varank est aussi revenu sur les travaux de son ministère, et du gouvernement en général, pour ne pas laisser la place vide aux « opportunistes » qui voudraient saisir le contexte de crise de coronavirus pour stocker certaines marchandises et ainsi faire augmenter de manière vertigineuse les prix de certains produits.

« Ceux qui sont démasques, ne bénéficieront plus jamais d’aides de notre ministère », a-t-il averti.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Macron sur al-Jazeera : «Je ne soutiens pas les caricatures», et les internautes lui répondent

Lors d’une interview exclusive sur al-Jazeera, Emmanuel Macron a déclaré qu’il «comprenait les sentiments des musulmans, après la publication des caricatures outrageuses au prophète...

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...