mardi, octobre 27, 2020

Coronavirus: Le virus de la grippe aviaire H5N1 réapparaît en Chine

Samedi 1er février, la Chine a annoncé la réapparition d’un virus hautement pathogène de la grippe aviaire H5N1 dans la province du Hunan, limitrophe de la province du Hubei, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus.

Alors que la Chine fait face à une épidémie de coronavirus, le ministère chinois de l’Agriculture a annoncé que la grippe aviaire H5N1 avait refait surface dans la province du Hunan.

Selon le ministère, la maladie s’est déclarée dans une ferme comptant 7.850 poulets, dont 4.500 sont morts.

Pour éviter sa propagation, les autorités ont décidé d’abattre plus de 17.800 volailles autour de la zone concernée.

Aucun cas humain n’a été signalé pour l’heure. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que même si cela peut arriver, la souche n’infecte pas facilement l’Homme.

Selon l’OMS, les premiers cas connus de la contamination d’humains par le virus H5N1 ont eu lieu à Hong Kong en 1997. La maladie avait alors emporté six vies.

Le virus est réapparu en 2003 en Chine continentale et à Hong Kong. Entre 2003 et le 5 mai 2014, 15 pays ont informé l’OMS de 665 cas d’infection au virus H5N1, dont 392 ont abouti à une issue fatale.

Un nouveau coronavirus

Le 31 décembre 2019, les autorités chinoises ont prévenu l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de cas groupés de pneumonie à Wuhan. Les spécialistes ont identifié le virus à l’origine de cette maladie, le 2019-nCoV.

Le 30 janvier, l’OMS a déclaré une urgence sanitaire internationale.

Selon les dernières informations, rien qu’en Chine, le nombre de personnes contaminées a atteint les 14.380. 304 personnes sont décédées.

Les premiers cas de contamination ont été confirmés en Russie le 31 janvier.

Mesures prises par la Russie

À partir du 1er février, la Russie suspend ses vols vers la Chine, à l’exception de ceux assurés par Aeroflot vers Pékin, Hong Kong, Shanghai et Canton et des vols réguliers chinois arrivant à l’aéroport Cheremetievo de Moscou. La frontière avec la Chine sera fermée et le passage en Mongolie limité.

Sur ordre de Vladimir Poutine, les Forces aérospatiales procéderont à l’évacuation des Russes se trouvant dans les régions chinoises les plus frappées par le nouveau coronavirus 2019-nCoV.

SourceSputnik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...