mardi, juillet 27, 2021

Crash du Boeing 737: l’Iran confirme le tir de deux missiles

L’avion de passagers ukrainien qui s’était écrasé peu après son décollage de la capitale iranienne Téhéran le 8 janvier avait été atteint par deux missiles à courte portée de type TOR-M1, a révélé la chaîne de télévision d’Etat iranienne IRIB mardi.

« Deux missiles TOR-M1 ont été tirés contre l’appareil depuis le nord », a déclaré la chaîne de télévision, citant le dernier rapport en date de l’Organisation iranienne de l’aviation civile.

« La façon dont les missiles ont provoqué l’accident et l’analyse de cette mesure sont à l’étude », a ajouté IRIB.

Le Boeing 737-800 de la compagnie ukrainienne UIA qui avait décollé de Téhéran à destination de Kiev s’était écrasé près de l’aéroport international Imam Khomeini, tuant la totalité des 176 passagers et membres d’équipage à son bord.

Trois jours plus tard, les forces armées iraniennes ont confirmé que l’avion de ligne avait été abattu « involontairement » par l’armée, car il avait été « pris à tort pour une cible ennemie » évoluant à proximité d’un « site militaire sensible appartenant au Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) » iranien.

La tragédie a eu lieu dans un contexte de tensions accrues entre l’Iran et les Etats-Unis. Quelques heures auparavant, l’Iran avait tiré des missiles sur deux bases abritant des troupes américaines en Irak, en représailles pour l’exécution par les Etats-Unis du général Qassem Soleimani, le commandant de la force d’élite al-Qods du CGRI.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos