Crise au Venezuela: la Russie et l’Iran prédisposés à faire la médiation internationale

La Russie et l’Iran ont exprimé, mardi, leur prédisposition à assurer la médiation entre les deux parties du conflit vénézuélien.

Au cours d’un entretien téléphonique, Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, et Mohammad Javad Zarif, Chef de la diplomatie iranienne, ont exprimé leur volonté de contribuer à la résolution de la crise vénézuélienne.

Cette contribution se fera, d’après un communiqué des Affaires étrangères russes, en application des principes des Nations Unies. L’objectif est de garantir la paix et la résolution des difficultés socio-économiques au Venezuela dans les plus brefs délais.

Les deux responsables se sont également entretenus concernant la coopération bilatérale russo-iranienne.

Le Venezuela connaît, depuis le 23 janvier, l’une des plus graves crises politiques de son histoire. Le chef de l’opposition, qui est aussi président du Parlement, Juan Guaido, s’est autoproclamé président par intérim de la République.

La Turquie, la Russie, le Mexique et la Bolivie ont appuyé la légitimité de Maduro qui avait été réélu, en janvier, pour un nouveau mandat présidentiel de six ans.

Nicolás Maduro a riposté en accusant les États-Unis de commanditer une tentative de putsch et en rompant les relations diplomatiques avec Washington. Il a également appelé les diplomates américains à quitter le Venezuela dans un délai de 72 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here