dimanche, octobre 17, 2021

Des raids israéliens font un martyr et deux blessés à Gaza

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé, samedi à l’aube, qu’un palestinien est tombé en martyr et deux autres ont été blessés à la suite des raids israéliens sur la bande de Gaza.

Ashraf al-Qudrah, porte-parole du ministère de la Santé, a déclaré dans un bref communiqué qu’Ahmed Mohammed al-Shahri, 27 ans, était mort des suites de ses blessures subies lors d’un raid israélien dans une zone située à l’ouest de Khan Younis, dans le sud de la Bande de Gaza.

Deux Palestiniens ont également été blessés lors du même raid et ont été admis à l’hôpital Nasser de Khan Yunis, sans plus de détails.

Avichai Adraai, porte-parole de l’armée israélienne, a déclaré sur son compte Twitter, que des avions de combat israéliens avaient effectué des raids sur une multitude de cibles dans le nord, le centre et le sud de la Bande de Gaza, en réponse au tir de 10 roquettes lancées depuis la bande.

« Les cibles comprennent des sites militaires de la force navale et du système de défense antiaérienne du Hamas, ainsi qu’un autre site contenant une simulation de tir anti-missile, des sites d’entraînement et un complexe de production d’armes, ainsi qu’un site militaire utilisé comme dépôt d’armes et des réseaux souterrains du Hamas », a-t-il ajouté.

Adraai a également publié des photos et une vidéo de certaines des cibles bombardées.

L’armée israélienne avait annoncé plus tôt que 10 obus avaient été tirés depuis la bande de Gaza, vendredi soir, en direction des zones adjacentes, ajoutant que le système du dôme en fer en avait intercepté huit.

Les médias israéliens, dont le site Web de Yedioth Ahronoth, ont rapporté qu’une des roquettes avait atterri sur une maison de la ville voisine de Sderot, sans faire de blessés.

Yedioth Ahronoth a également indiqué que le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, avait entamé des consultations téléphoniques avec le chef d’état-major de l’armée, Aviv Kokhavi, ainsi que des responsables de l’armée et de la sécurité pour discuter des moyens de réagir aux tirs de roquettes.

Dans la bande de Gaza, aucune partie n’a revendiqué les tirs de roquettes.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos