mardi, juin 22, 2021

Destruction d’un troisième drone lancé par les Houthis en 24 heures, dans le ciel saoudien

La Coalition arabe a annoncé ce lundi la destruction d’un drone chargé d’explosif, lancé par les Houthis vers l’Arabie saoudite, il s’agit du troisième engin abattu en 24 heures.

C’est ce qui est ressorti d’un communiqué publié par le porte-parole de la Coalition Turki Al-Maliki, selon l’agence de presse officielle saoudienne.

Al-Maliki a déclaré : « Lundi matin, les forces conjointes de la Coalition ont pu intercepter et détruire un drone chargé d’explosif lancé par la milice houthi, soutenue par l’Iran, vers l’Arabie saoudite ».

La Coalition n’a pas précisé le lieu d’où le drone piégé a été lancé. Pour sa part le groupe houthi n’a fait aucun commentaire à ce propos jusqu’à 07 h 00 GMT.

L’interception du drone survient au lendemain d’une attaque avec deux drones annoncée par le groupe Houthi, contre l’aéroport international d’Abha dans le sud de l’Arabie saoudite. La coalition avait confirmé l’interception et la destruction des deux engins.

Sur un autre plan, l’armée yéménite a annoncé la mort d’un commandant militaire de premier plan lors de batailles avec les Houthis dans le gouvernorat de Ma’rib, à l’est du pays.

Selon le site Internet « September Net », porte-parole officiel de l’armée yéménite, le président Abdrabbo Mansour Hadi a fait l’éloge funèbre, dimanche soir, du commandant du quatrième bataillon de la 141e brigade de l’armée yéménite, le colonel Bandar Al-Qutaibi .

Le président yéménite a déclaré : « Le colonel Al-Qutaibi est tombé en martyr alors qu’il accomplissait son devoir patriotique et héroïque face à la milice terroriste houthi soutenue par l’Iran dans le gouvernorat de Marib (est) », sans donner de plus amples détails.

Il y a quelques jours, les combats se sont intensifiés entre l’armée yéménite et le groupe houthi dans le gouvernorat de Ma’rib, avec les tentatives du groupe d’effectuer une percée vers le centre-ville, où se trouve le siège du ministère yéménite de la Défense.

Depuis environ 7 ans, le Yémen est en proie à une guerre, qui a tué 233 000 personnes. 80 % de la population, d’environ 30 millions de personnes, est dépendante de l’aide pour survivre, dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations unies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos