Deux Palestiniens dont un enfant, sont tombés en martyrs, et 124 autres blessés vendredi, sous la répression de l’armée israélienne près de la frontière est de la bande de Gaza.

Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère palestinien de la Santé à Gaza, a déclaré dans un bref communiqué que deux Palestiniens, dont un enfant, ont été abattus par l’armée israélienne à l’est de la ville de Gaza.

L’enfant Fares al-Sersawi, 12 ans, et Mahmoud Abou Samâan, 24 ans, sont tombés en martyrs sous les tirs à balles réelles de l’armée israélienne, a noté le communiqué.

En outre, le porte-parole a signalé que 124 Palestiniens ont été blessés par les tirs à balles réelles et les grenades lacrymogènes de l’armée israélienne, dans diverses zones de la bande frontalière entre la Bande de Gaza et Israël.

Parmi les blessés, 5 sont dans un état grave, a-t-il souligné.

Au total 64 Palestiniens ont été admis dans des centres soins, tandis que les autres blessés ont été soignés sur le terrain.

Depuis la fin du mois de mars dernier, des Palestiniens organisent des marches à la frontière avec la Bande de Gaza pour revendiquer la levée du blocus.

L’armée israélienne réprime les manifestations dans le sang, faisant plus de 190 martyrs et des milliers de blessés dans les rangs des Palestiniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here