La maladie à Virus Ebola qui frappe l’est de la République démocratique du Congo depuis plus d’une année, a fait 61 morts durant les dix derniers jours, a indiqué vendredi le comité national multisectoriel de riposte anti-Ebola.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul de cas enregistrés a été de 3.069, dont 2.958 confirmés et 111 probables, précise le comité ajoutant qu’au total 2.057 décès ont été enregistrés dont 1.946 parmi les cas confirmés et 111 probables.

Le comité de riposte fait, en outre, état de « 918 personnes guéries » et de « 415 cas suspects en cours d’investigation ».

L’épidémie touche les provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri et Sud-Kivu frontalières avec le Rwanda, l’Ouganda , le Burundi et la Tanzanie.

Elle poursuit sa propagation à cause notamment de la forte mobilité des populations dans les zones touchées, le non respect des règlements sanitaires et la méfiance des populations vis – à – vis des agents de la riposte.

L’actuelle épidémie qui sévit en RDC est la deuxième en termes de gravité à l’échelle mondiale, après celle qui avait tué plus de 11 300 personnes entre 2014 et 2016 en Afrique de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here