samedi, juin 12, 2021

Égypte : Un homme s’immole par le feu et se filme en direct, la police accuse les Frères musulmans  

Courrier arabe

En Égypte, un homme s’est immolé par le feu, jeudi, en plein jour et au cœur de la place Tahrir, au Caire, lors d’une vidéo qu’il filmait en direct sur son compte Facebook, au moment où les autorités égyptiennes accusent les Frères musulmans de tenter de déstabiliser la sécurité.

Mohamed Hosni, un citoyen égyptien, fonctionnaire de profession, a déclaré que «la sécurité nationale l’avait traqué et avait détruit sa famille, après qu’il ait dénoncé la corruption».

L’homme s’est filmé marchant dans la rue et allant vers la place Tahrir, se plaignant tout le long du chemin de la corruption qui a rongé le pays, «Ils sont tous des voleurs», avait-il répété en criant de colère.

Et c’est alors que lorsque les forces de l’ordre avaient tenté de s’approcher de lui, il a crié : «On dira de moi que je suis un des Frères musulmans», «Je ne suis qu’un homme qui tente de défendre ce pays», pour allumer le feu dans tout son corps.

La vidéo que l’homme avait publiée sur son compte, ainsi que d’autres postées sur les réseaux sociaux par des témoins, démontraient l’homme hurlant de douleur et des gens venus pour l’aider à éteindre le feu.

La police accuse les Frères musulmans

Quelque temps plus tard, l’agence de presse, France presse, a affirmé selon une source au sein de la direction de la sécurité du Caire, que «l’homme s’appelait Mohamed Hosni, fut récemment relâché après avoir purgé des peines», sans donner plus de détails.

«L’organisation terroriste des Frères musulmans a exploité l’un de ses membres souffrant de troubles psychologiques, le forçant à s’immoler par le feu, pour tenter de semer le chaos au sein de la communauté égyptienne», nota l’agence selon la source.

Il est à noter que l’homme a été hospitalisé suite aux graves brûlures qu’il a subies, au moment où les médias attendent des déclarations officielles des autorités égyptiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos