mardi, octobre 20, 2020

Égypte : une campagne de signatures pour libérer les détenus d’opinion

Courrier Arabe

Des activistes politiques et des militants des droits de l’Homme ont lancé une pétition pour recueillir des signatures sur le site web « Avaaz » visant à revendiquer la libération des détenus d’opinion en Égypte.

Ces activistes ont indiqué: « Pendant des années, les campagnes d’arrestations contre les militants démocrates n’ont pas cessé mais ils ont, au contraire, augmenté. Ces pratiques sont devenues quasi quotidiennes et elles risquent de se poursuivre ».

Ils ont ajouté: « à présent, le pouvoir semble ne trouver aucun outil de gestion de la scène politique et sociale que celui de réprimer le peuple et jeter de grands nombres de personnes dans les prisons pour des charges que le régime sait pertinemment qu’elles sont préfabriquées. Ces détenus sont des opposants pacifiques qui tiennent à agir dans le cadre de la Constitution et n’ont commis aucun péché que celui de s’opposer au régime actuel ».

Les initiateurs de la pétition ont assuré: « si en cette ère, la prison est devenue le prix que de nombreux collègues doivent payer pour des mois ou même des années, nous ne nous arrêterons pas durant ce temps-là à réclamer leur liberté ».

Ils ont poursuivi: « en attendant la réalisation de cette juste demande, nous appelons les responsables à améliorer les conditions de détention et à s’aligner sur les normes juridiques et universelles ».

Pour ce faire, précisent-ils, il convient de: « rendre les cellules conformes aux normes minimales concernant la surface, l’éclairage et l’aération, arrêter la punition de l’isolement cellulaire, permettre aux familles des détenus de leur rendre visite régulièrement et leur faciliter les procédures, apporter les soins médicaux nécessaires aux prisonniers et arrêter les fouilles corporelles humiliantes, le passage à tabac ou même la menace de les utiliser ».

En outre, il est demandé de permettre l’entrée des médicaments, des vêtements, des livres, des ventilateurs, des draps et des coussins et d’autoriser les prisonniers à s’exposer quotidiennement au soleil et à faire du sport.

Les activistes ont également revendiqué de permettre aux détenus d’assister aux funérailles dans la cas du décès d’un parent proche.

Enfin, ils ont appelé à mettre un terme aux disparitions forcées, arrêter les pratiques telles que la destruction de meubles ou la peur infligée aux enfants lors des arrestations.

Rappelons que depuis le coup d’État contre le président défunt Mohammed Morsi, al-Sissi a lancé une campagne féroce contre ses opposants en leur faisant subir toutes sortes de répression: arrestations arbitraires, disparitions forcées, tortures ainsi que de lourdes peines de prison ou des exécutions à l’issue de procès inéquitables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse un haut responsable chypriote à démissionner

À Chypre, le président de la chambre des représentants, Demetris Syllouris, a présenté jeudi sa démission, suite à la publication d’un reportage, sur la...

Libye : Les routes vers al-Jofrah définitivement coupées alors que les 5+5 cherchent une...

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Début de la 2e journée des pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5 à...

La 2e journée de la quatrième série de pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5, a débuté, mardi, au siège des Nations unies à Genève. C’est ce qui ressort de la...

Les Emirats arabes unis veulent ouvrir une ambassade en Israël

Les Emirats Arabes Unis ont exprimé, mardi, leur souhait d'ouvrir une ambassade en Israël, dans le but de renforcer les relations diplomatiques entre les...

Des parlementaires européens appellent au boycott du sommet du G20 présidé par l’Arabie saoudite

Des parlementaires européens ont appelé les dirigeants de leurs pays et les responsables de l'Union européenne à ne pas participer au Sommet du G20, qui se tiendra le...