dimanche, octobre 24, 2021

Émirats arabes unis : La diffusion d’une intox sur le coronavirus envoie deux personnes, dont un journaliste, à la prison

Courrier arabe

Aux Émirats arabes unis (EAU), un tribunal a condamné deux personnes à la prison, pour avoir diffusé une fausse information où ils prétendirent la mort de 5 membres d’une seule famille, par le coronavirus.

L’agence de presse émiratie (WAM) a signalé que «deux personnes, l’une d’elle étant correspondant pour une chaîne de télévision locale, ont été condamnées à deux ans de prison, après avoir publié une histoire, prétendant que 5 membres d’une seule famille avaient trouvé la mort, après avoir été contaminés par le coronavirus».

Sans citer le nom de la chaîne qui avait diffusé l’information, ni celui des accusés, WAM souligna que «l’un de ses derniers était un résident étranger», et indiqua que «le tribunal avait ordonné son expulsion du pays, dès qu’il ait purgé sa peine».

L’affaire et ses coulisses  

Selon l’agence émiratie, «l’affaire remonte au mois d’août, lorsque les deux suspects étaient parus ensembles sur la chaîne, diffusant l’histoire».

«Les enquêtes lancées par le procureur général, avaient prouvé que l’affaire n’avait aucun aspect de vérité», avait-elle ajouté, en expliquant la mobilisation des autorités.

Après la diffusion de l’information, la commission nationale pour la gestion des urgences, des crises et des catastrophes aux EAU, avait publié un tweet, niant les propos annoncés par les deux personnes en question, et déclarant vouloir entreprendre des mesures à leur encontre.

Toutefois, il importe de noter que les autorités signalent avoir agi, selon l’article 198 de la loi pénale, qui sanctionne tout individu ayant diffusé de fausses informations ou des rumeurs, portant atteinte à la sécurité publique, répandant la terreur parmi les gens, ou endommageant les intérêts généraux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos