19.1 C
New York
mercredi, avril 17, 2024

Buy now

spot_img

France: Liste d’un parti musulman aux européennes : «On est des citoyens à part entière»

Le parti, qui vise à rassembler les musulmans de France et à lutter contre l’islamophobie, a fait un bon score dans certains quartiers français

« Vous avez été 28 448 à vous exprimer sur tout le territoire national en dépassant ainsi haut la main les listes antimusulmanes […] ». C’est par ces mots que Nagib Azergui, tête de liste de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF), a félicité ses électeurs.

Fondé en 2012, l’UDMF se revendique d’une gauche anti-impérialiste, anticolonialiste, dont le but principal est de rassembler les musulmans de France et de lutter contre l’islamophobie.

Alors que le parti a participé à plusieurs élections locales et nationales depuis 2014, le résultat qu’il a obtenu lors des élections européennes de ce dimanche a surpris.

S’il n’a réuni que 0,13 % au niveau national, dans certains quartiers, notamment dans le département des Yvelines, en banlieue parisienne, il a concurrencé certains partis traditionnels.

« Avec 16,74 % de voix dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie, la liste de l’Union des démocrates musulmans menée par Nagib Azergui fait quasiment jeu égal avec la France insoumise. Il totalise 6,77 % sur l’ensemble de la ville », commente le quotidien français Le Parisien.

L’UDMF, qui veut jouer un rôle au niveau européen et promouvoir « une Europe au service des peuples […] face à une Europe aujourd’hui entre les mains des lobbyistes mettant en concurrence les populations entre elles », se prépare désormais pour les élections municipales qui auront lieu en France en 2020.

« Je peux d’ores et déjà vous annoncer que de nombreuses communes représenteront l’UDMF aux prochaines municipales », a affirmé Nagib Azergui dans un communiqué publié par le parti.

Les réactions face à ce score n’ont pas tardé. Le délégué départemental du Rassemblement national (ex-Front national) en Seine-et-Marne, Aymeric Durox, a ainsi jugé le résultat de l’UDMF « hallucinant », prédisant « des municipalités aux mains des islamistes en 2020 ».

En France, le terme islamiste et son corollaire, celui d’islam politique, ont une connotation généralement négative. En avril dernier, le président Emmanuel Macron a promis « d’être intraitable », à l’égard de tous ceux qui, « au nom d’une religion, poursuivent un projet d’islam politique qui veut faire sécession avec notre République ».

D’autres internautes ont accusé les électeurs de ce parti de vouloir « une France musulmane sans laïcité ».

Nagib Azergui a répondu à ces critiques en évoquant les obstacles que son parti a dû surmonter, notamment des propos islamophobes dans certains médias ou encore le recouvrement ou l’arrachage de ses affiches officielles.

Le fondateur de l’UDMF a déclaré dans une interview accordée au média LeMuslimPost que son parti ne cherchait pas à « insister sur une spécificité musulmane » et qu’il était « laïque, respectant les lois de la République ».

Il a précisé que son objectif était bien, cependant, de « répondre à une nécessité face à la banalisation de la haine du musulman qui va à l’encontre du vivre-ensemble et d’agir ensemble ».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici