4.8 C
New York
samedi, février 24, 2024

Buy now

spot_img

Espionnage: « Réseau de la CIA » démantelé en Iran

Un réseau d’espions de la CIA, évoqué pour la première fois le 18 juin dernier, a été démantelé en Iran, a annoncé Téhéran ce lundi 22 juillet. Entre mars 2018 et mars 2019, 17 personnes ont été arrêtées, et plusieurs ont été condamnées à mort. D’autres écopent de lourdes peines de prison, précisent les autorités iranniennes, qui ajoutent que les suspects étaient employés « dans des secteurs sensibles » et agissaient indépendamment les uns des autres pour le compte des États-Unis.

C’est un fait assez rare. Le directeur du contre-espionnage du ministère iranien du Renseignement, dont l’identité n’a pas été révélé, a annoncé lors d’une conférence de presse ce lundi l’arrestation de 17 espions iraniens travaillant pour l’agence américaine de renseignement CIA. Ces personnes travaillaient dans différents centres stratégiques du pays, notamment liés au programme nucléaire et militaire.

Certains de ces individus ont été condamnés à morts, selon le même responsable. Des personnes auraient été recrutés par des agents de la CIA à l’étranger, qui leur auraient promis des visas ou de l’argent, ou encore un travail aux États-Unis plus tard. Des images de certains agents américains et leur identité sont dévoilées dans un film qui devait être diffusé par la télévision d’État plus tard dans la journée.

Le chef du contre-espionnage au ministère du Renseignement a expliqué à la presse que ce sont ceux « qui ont délibérément trahi leur pays » qui ont été remis à la justice. « Certains ont été approchés alors qu’ils faisaient leur demande de visa, d’autres avaient déjà des visas mais ont été soumis à la pression de la CIA au moment de leur renouvellement », a-t-il précisé.

Cette annonce intervient en pleine période de tension entre l’Iran et les États-Unis, mais aussi avec la Grande-Bretagne dans le golfe Persique, suite à la destruction d’un drone ultrasophistiqué américain ou encore l’arraisonnement d’un pétrolier britannique. Sans compter le sabotage de quatre navires dans un port émirati début mai, ou encore l’attaque contre deux pétroliers en juin.

À chaque fois, Washington a accusé l’Iran, qui a démenti. Ces dernières années, plusieurs personnes accusées d’espionnage au profit des États-Unis ou d’Israël ont été pendues. Cette affaire va encore certainement aggraver les relations entre la République islamique et les Occidentaux, analyse notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi.

SourceRFI

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici