dimanche, octobre 25, 2020

Florence Parly promet des renforts européens au Mali

Une unité de forces spéciales européennes sera déployée au Mali pour lutter contre le terrorisme et compléter l’opération Barkhane déjà en place, a rapporté le ministère des Armées françaises dans un communiqué publié sur son site internet.

La nouvelle unité, baptisée « Takuba » se mettra en place dans la zone sahélienne dès 2020, a rapporté la publication du ministère des Armées, citant une déclaration de Florence Parly, ministre française des Armées.

Parly, en tournée au Sahel du 4 au 6 octobre, s’est exprimée mercredi depuis la base militaire de Gao face à 250 militaires français et une délégation de militaires étrangers, constituée de britanniques, d’estoniens, de danois, de maliens et de représentants de la mission onusienne au Mali (Minusma).

La ministre des Armées a mis en exergue le rôle des militaires « qui se battent pour la sécurité des concitoyens, pour leur liberté avec force, courage et abnégation ».

La ministre a, par ailleurs, salué « les alliées précieux, britanniques, danois, estoniens, qui combattent à nos côtés avec ténacité, qui témoignent de toute la solidarité européenne », rapporte le site opex360, spécialisé dans les opérations militaires extérieures de la France.

« Nous avons décidé de créer une unité de forces spéciales européennes », a-t-elle annoncé.

« Dès 2020, les forces spéciales françaises aux côtés des forces spéciales de nos partenaires européens seront déployées au Mali pour transmettre leur savoir-faire d’exception aux militaires maliens », a-t-elle affirmé.

Elle précise que « Takuba, qui signifie sabre en tamachek (…) sera le sabre qui armera les forces armées maliennes sur le chemin de l’autonomie et de la résilience ».

Elle a exprimé le souhait que Takuba « complète Barkhane et dessine le nouveau visage de la lutte contre le terrorisme au Sahel », affirmant vouloir concentrer les efforts français « vers la montée en puissance de nos forces partenaires » tout en « poursuivant » le « combat contre les groupe terroristes » dans la région.

Pour rappel, l’opération Barkhane lancée en 2014, « regroupe environ 4 500 militaires, dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires, afin qu’elles puissent prendre en compte cette me-nace », comme le souligne le ministère des Armées sur son site internet.

SourceTRT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Tensions autour du barrage de la Renaissance entre l’Égypte et l’Éthiopie après des déclarations...

Les tensions entre l'Éthiopie et l'Égypte sont vives depuis plusieurs mois autour du barrage de la Renaissance (Gerd). Un conflit dont le président américain,...

Sept cadavres, dont 3 Marocains et un Égyptien, découverts dans un conteneur venant de...

Les restes humains de sept personnes ont été découverts en état avancé de décomposition par la police paraguayenne dans un conteneur en provenance de...

France/ Covid-19 : nouveau record de 45 422 contaminations en 24 heures

La France a enregistré un nouveau record absolu de contaminations au coronavirus avec 45 422 nouveaux cas en 24 heures, a annoncé samedi soir...

Sources : «Les Émirats arabes unis cherchent à entraver la réconciliation entre les pays du...

Des sources privées ont raconté que «les Émirats arabes unis (EAU) cherchaient à entraver la réconciliation que les pays du Golfe tentent de mettre...

Le Qatar, l’Arabie saoudite et d’autres pays arabes félicitent la signature du cessez-le-feu en...

Le Qatar et l’Arabie saoudite, ainsi que plusieurs autres pays arabes ont félicité les deux parties libyennes pour l’accord du cessez-le-feu qu’ils ont pu...