mercredi, août 17, 2022

Fuite de Credit Suisse : Des noms arabes sur la liste des clients de l’établissement

Courrier arabe

La base de données de la banque suisse «Credit Suisse» a été volée et selon les fuites, des dirigeants et des responsables arabes font partis des clients de cette banque accusée d’avoir hébergé plusieurs milliards d’euros liés au crime et à la corruption.

Les données publiées par le journal américain, The New York Times, et par plusieurs autres médias, indiquèrent que «Crédit Suisse avait hébergé pendant plusieurs décennies des dizaines de milliards d’euros de fonds d’origine criminelle ou illicite», affirmant que «la banque avait des dizaines de milliers de clients, dont des dictateurs et des criminels».

Le journal signala : «Les fuites se concentrent principalement sur les pays en développement: en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique du Sud et les clients domiciliés en Europe occidentale ne représentent que 1 % du total».

Il avait expliqué que «l’enquête avait été menée par l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), consortium regroupant 47 médias (comme Le Monde, The Guardian, le Miami Herald, la Nacion), à la suite d’une importante fuite de données remise anonymement il y a un peu plus d’un an au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung».

Le journal le Monde signala : «Au total, la liste comprenait 18000, datant du début des années 1940 et la fin des années 2010 et appartenant à 37000 personnes ou entreprises».

Et dans ce qui suit, voici quelques noms des clients arabes qui ont été trouvés :

Le roi de Jordanie

Les données signalèrent que «le roi de Jordanie, Abdullah II possédait 6 comptes chez la banque suisse, et avait des fonds dépassant les 224 millions de dollars».

Le sultan Qabus

Les fuites comprenaient le nom du sultan d’Oman, Qabus ibn Saïd, (resté au pouvoir de son pays pour plus de 50 ans), et signalèrent qu’il avait un compte personnel ouvert depuis 1971 et fermé en 2015, et qui contenait 193,5 millions de dollars.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika

En tête du pouvoir algérien pour près de 20 ans, les données signalèrent qu’il avait eu un compte à la banque, entre 1999 et 2011, estimé à 1,6 millions de dollars.

Khaled Nazzar, ancien ministre algérien de la Défense

La liste comptait aussi le nom de Khaled Nazzar, et signala qu’il avait eu un compte à la banque, en 2013 (deux ans après avoir été détenu en Suisse, suite à une affaire portée contre lui pour torture, violations des droits de l’homme, et crimes de guerre).

Saad Khair, le chef des renseignements secrets en Jordanie

La liste signale que Khair avait ouvert un compte à la banque, en 2003, et signala qu’il était fermé à sa mort, en 2009 et qu’il comptait 30 millions de dollars.

Elle signala aussi que Khair avait deux autres comptes en son nom, et qui firent fermé en 2014, avec un montant estimé à 14 et 6,5 millions de dollars, mais sa femme et son frère affirmèrent qu’il ne savait rien à ce sujet.

Les fils de Hosni Mubarak

Aussi la liste indiqua que «Jamal et Alaa, les fils de l’ancien président égyptien Hosni Mubarak, avaient un compte de 196 millions de dollars».

«Jamal et Alaa, avaient 6 comptes, remontant à 2003, et comptaient également 196 millions de dollars», avait précisé les médias.

Anciens responsables égyptiens

La liste comptait aussi le nom de l’ancien président des renseignements secrets, Omar Soleiman, et celui de Hussein Salem, un homme d’affaires proche de l’ancien président égyptien, Hosni Mubarak.

Abdelhalim Khadam, un homme du régime syrien

Abdelhalim Khadam est un des hommes les plus importants du régime syrien, il est connu pour ses violations contre les droits de l’homme.

La liste signala qu’il avait un compte à la banque, ouvert entre 1994 et 2006, et qui était estimé à 98 millions de dollars.

La banque répond

Dès lors, Crédit Suisse a répondu aux accusations, publiant un communiqué pour affirmer que «les données étudiées étaient partielles, inexactes, ou prises hors de tout contexte, entraînant une présentation tendancieuse de la conduite des affaires».

«90% des comptes concernés sont aujourd’hui clôturés, dont plus de 60% avant 2015», avait-elle assure,

Il est à rappeler que Crédit Suisse, le numéro deux du secteur en Suisse, a été secouée par une série de scandales l’an dernier, et sa réputation a été remise en question par plusieurs parties.

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du président Abel Fatah al-Sissi a vendu les actions de son pays, au profit de la...

Egypte : démission du gouverneur de la Banque centrale

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a accepté, ce mercredi, la démission du gouverneur de la Banque centrale, Tarek Amer, et a rendu une...

Égypte : Incendie dans une église copte au Caire, au moins 41 morts

Un incendie s’est déclenché, ce dimanche 14 août, au beau milieu d’une messe dans l’église Abou Sifine dans le quartier d’Imbaba, située dans le nord-ouest...

Egypte: l’inflation annuelle ralentit au mois de juillet

La croissance annuelle de l'inflation en Égypte a ralenti pour s'établir à 14,6 % en juillet dernier, avec le retour de la stabilité progressive...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here