jeudi, avril 9, 2020

Gaza : Un employé s’immole avec le feu, dénonçant la saisie de l’intégralité de son salaire

Courrier arabe

Mardi, un employé palestinien s’est immolé par le feu, au centre de Gaza, protestant contre le saisi de l’intégralité de son salaire, suite aux nouvelles décisions bancaires. Des mesures dénoncées par la Commission internationale pour le soutien aux droits du peuple palestinien «icspr», qui appela les banques à y renoncer et à prendre compte des situations accablantes dont souffre le peuple palestinien.

Selon l’agence de presse «Ma’an»: «À Gaza, alors que des employés s’étaient présentés à la banque pour retirer leurs salaires, l’un d’eux s’est immolé par le feu, dénonçant la suppression de son salaire par la banque».

L’agence rapporta que l’homme fut transféré à l’hôpital de la ville, où il est pris en charge après qu’il s’est grièvement brûlé dans différentes parties de son corps.

Remuer le couteau dans la plaie

Elle expliqua que dès le matin, les employés étaient nombreux à exprimer leur colère et à dénoncer la décision prise par les banques opérantes dans la bande de Gaza.

«Ma’an» signala que ces dernières avaient obligé les employés du gouvernement palestinien à planifier leurs prêts, soulignant que dans le cas opposé, la banque se devait de saisir systématiquement l’intégralité du salaire des centaines d’employés.

Selon l’agence, la nouvelle avait déclenché des coups de gueule entre les employés gouvernementaux et les travailleurs de la banque, qui avaient saisi systématiquement tous les salaires, jusqu’à la planification obligatoire des prêts.

« Un homme s’était alors immolé, dénonçant des procédures arbitraires et inhumaines, dans une région où la population se bat pour vivre, au milieu d’une crise économique accablante », avait-elle noté.

Dénonciation de «Hashd»

La Commission internationale pour le soutien aux droits du peuple palestinien, «icspr», a dénoncé cette décision, affirmant qu’elle ne prenait pas compte de la situation économique actuelle.

Elle juga que la procédure était illégale et immorale, signala que ceci ne pouvait qu’aggraverer les souffrances des employés et de leurs familles à tous les niveaux.

La commission internationale a demandé aux banques et aux établissements de crédit de renoncer à leurs procédures abusives et appela le gouvernement palestinien à assurer le versement de l’intégralité des salaires des employés.

Rappelons dans ce contexte que la bande de Gaza est placé sous blocus économique, depuis juin 2007, imposé par Israël et l’Égypte, après que le Hamas avait pris le pouvoir.

La situation se dégradant d’année en année, les Nations unies décident, en 2009, de lui attribué des aides humanitaires pour alléger la souffrance des citoyens.

Même avec çà, les conditions étaient loin de s’améliorer, alors le Qatar a décidé en 2018 de prendre en charge les familles les plus démunies pendant toute une année. Son émir, le cheikh «Tamim ben Hamad al-Thani» avait ordonné le versement de 100 dollars par mois, au profit de plus de 70 mille familles.

Bien que prolongées jusqu’au mois de mars, les autorités palestiniennes demandent à Doha de renouveler ses allocations pendant une autre période, signalant que ces allocations avaient redonné vie à plusieurs des nécessiteux, qui étaient noyés dans la misère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un comité humanitaire crie : «Les prisons insalubres de Khalifa Haftar derrière la mort...

Une lettre du Comité Libyo-Canadien des Droits de l’Homme et de la Justice déplora les conditions de détentions dans les prisons «insalubres» et «de...

L’économie française entre dans sa pire récession depuis la seconde guerre mondiale

Selon la prévision publiée mercredi 8 avril par la Banque de France, l'économie française s'est contractée de 6% au premier trimestre de l'année courante. Après...

Coronavirus : Plus de 330.000 personnes rétablies à travers le monde

Le nombre des personnes guéries du Covid-19 (nouveau coronavirus) a travers le monde a franchi la barre des 330 mille personnes, selon la plateforme...

Arabie saoudite : Des dizaines de membres de la famille royale attrapent le coronavirus

Pas moins de 150 membres de la famille royale saoudienne auraient contracté le coronavirus, affirme ce mercredi soir le New York Times qui cite...

Coronavirus : Plus d’un million et demi de cas confirmé dans le monde

Dans le monde, le nombre des cas de nouveaux types de coronavirus (Covid-19) a dépassé 1,5 million. Selon les informations du site "Worldometer", qui compile...