Un des dirigeants au mouvement islamiste palestinien «Hamas», «Sami Abou Zahri» a déclaré que les Palestiniens détenus en Arabie saoudite étaient soumis à des interrogatoires dépassés, et affirma qu’ils subissaient tout type de torture.

L’agence de presse palestinienne «Shehab», rapporta lundi, selon Abou Zahri, que «des enquêteurs de différentes nationalités étrangères interrogeaient les détenus», signalant qu’ils faisaient usage de la torture physique et mentale, d’une manière barbare et inhumaine.

Il nota que «le Hamas se battait pour libérer les détenus, en contactant directement les responsables saoudiens, et en sollicitant la médiation d’autres pays», déplorant le fait que l’affaire n’a réalisé, jusque-là, aucun résultat.

«La plupart des détenus sont les enfants et les partisans du Hamas, ils ont passé plus de 30 ans au royaume, et ont participé à sa construction», avait ajouté le dirigeant, en rappelant que l’arrestation de plus de 60 Palestiniens par les autorités saoudiennes était injustifiée et incompréhensible.

Rappelons qu’à ce sujet, l’Observatoire Euro-Méditerranéen a révélé que «des dizaines de Palestiniens, et de personnes d’autres nationalités arabes, sont interpellés depuis plusieurs mois, en Arabie saoudite», et en indiquant qu’il était impossible de cerner le numéro exact, il affirma que le nombre des détenus dans les prisons saoudiennes dépassait largement les 60 personnes.

Enfermés dans des conditions déplorables, les centres humanitaires et les familles de détenus, attendent l’intervention des organisations internationales tant proclamée, «afin de rendre justice à des innocents accusés arbitrairement», avait noté l’un des proches.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here