vendredi, octobre 30, 2020

Hemidti se dit favorable à la formation d’un gouvernement civile tandis que l’opposition poursuit sa contestation

Courrier arabe

Les  » administrations locales  » ont organisé ce mardi un rassemblement populaire à la foire internationale de Khartoum où ils ont appelé le Conseil militaire à prendre toutes les décisions et les mesures nécessaires pour composer un gouvernement de compétences nationales, et ont insisté sur la nécessité de remplir le vide constitutionnel dans le pays.

Le chef adjoint du Conseil militaire de transition, Mohammed Hamdan Dogolo surnommé Hemidti, a annoncé que les militaires ont accepté cette sollicitation de composer un gouvernement civil.

Hemidti a assuré que le Conseil militaire restera loin de la politique, et il préparera le climat pour la tenue d’élections libres et justes dans les plus brefs délais.

De plus, il a appelé les  » administrations locales  » à remplir le rôle législatif en l’absence des conseils. Il a insisté sur la nécessité de renoncer à la ségrégation et d’unifier le peuple soudanais pour préserver la sécurité et la stabilité du pays. Le chef adjoint du conseil militaire a appelé les anciens partis à assumer leurs responsabilités et à mettre de côté leurs intérêts personnels.

À ce sujet, L’Association des professionnels soudanais (APS) a accusé le Conseil militaire de vouloir mettre en œuvre un véritable coup d’État militaire. L’opposition soudanaise a annoncé l’organisation de manifestations nocturnes à partir du soir de mardi pour exercer la pression sur les militaires afin qu’ils cèdent le pouvoir aux civils et pour condamner la dispersion meurtrière du sit-in survenue le 3 juin passé à Khartoum. Un assaut qui a entraîné 128 victimes selon la Commission centrale des médecins soudanais.

Le leader de l’APS, Mohammed Nadji al-Assem, a assuré que l’opposition maintient sa demande de mener une enquête internationale sur la massacre de la dispersion du sit-in devant le siège de l’armée. L’opposition, a-t-il également souligné accueille avec satisfaction la médiation éthiopienne visant à résoudre la crise qui secoue le pays.

Par ailleurs, le communiqué officiel de l’APS a évoqué une rencontre qui a réuni leur délégation avec des ambassadeurs européens auxquels elle a expliqué ce qu’elle considère comme des tentatives de manipulation de la médiation éthiopienne par le Conseil militaire. Ce dernier est revenu sur l’accord conclu à propos de la composition de trois autorités: exécutive, législative et politique.

Le communiqué a également indiqué que des représentants des Forces de Liberté et du Changement (FLC) ont rencontré des diplomates égyptiens à l’ambassade de Khartoum. Les interlocuteurs égyptiens ont demandé à prendre connaissance des conditions posées par les FLC pour la reprise des négociations avec le Conseil militaire et ce dans le but de les présenter à la réunion des ministres des affaires étrangères africains prévue la semaine prochaine à Addis-Abeba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

BBC : «Des citoyens ouïghours déportés de force depuis l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis...

La chaîne britannique, BBC, a diffusé un reportage indiquant que «les autorités d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis (EAU) et de l’Égypte avaient déporté...

Égypte : un prisonnier politique décède en prison suite d’une négligence médicale

Le prisonnier politique égyptien, Kamal Habib Marzouq est décédé, mercredi, en prison de la Nouvelle-Vallée des suites d’une négligence médicale. L’information a été publiée, jeudi, par la Fondation...

Sénégal : au moins 140 migrants morts lors du naufrage le plus meurtrier de...

« Selon des sources médiatiques, les marines sénégalaise et espagnole, ainsi que des pêcheurs qui se trouvaient à proximité, ont sauvé 59 personnes et...

Covid-19 : 47636 nouveaux cas diagnostiqués en France

La France a enregistré 47.637 contaminations supplémentaires par le nouveau coronavirus en 24 heures, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, qui ont aussi fait...

France: le gouvernement dévoile les modalités du reconfinement

Lors d'une conférence de presse, le gouvernement français a détaillé les mesures de reconfinement qui entre en vigueur ce vendredi 30 octobre. Reconfinement en Martinique Dans...