4.8 C
New York
samedi, février 24, 2024

Buy now

spot_img

Hong Kong : un manifestant blessé à balle réelle

La journée de lundi 11 novembre a été marquée par des violences à Honk Kong. Un manifestant a été blessé par balle par un policier et un homme a été transformé en torche humaine. Un nouvel appel à la grève avait été lancé pour ce lundi 11 novembre, et des groupes de jeunes manifestants ont perturbé le trafic et les transports en commun.

Le face-à-face était tendu entre les riverains, quelques manifestants et la police, ce lundi matin à Sai Wan Ho, à l’est de l’île de Hong Kong. Une heure et demie plus tôt, un policier qui tentait d’empêcher le blocage de la circulation a tiré trois balles sur deux jeunes manifestants. L’un a été touché à la jambe, et l’autre, dans le ventre, au foie et à un rein, rapporte notre correspondant à Hong Kong, Simon Leplâtre.

Sur une des vidéos de la scène, on voit un jeune homme vêtu de noir qui tentait d’empêcher l’arrestation d’un camarade et s’effondre sur place. Il n’était pas armé. Le week-end a à nouveau été tendu après la mort d’un jeune homme vendredi.

Un homme transformé en torche humaine

Un homme masqué a aspergé un autre homme avec un liquide inflammable, avant de le transformer en torche humaine dans une scène particulièrement violente qui, captée par des téléphones, s’est vite propagée sur les réseaux sociaux. La police a accusé un manifestant d’être responsable de cette attaque. Elle accuse aussi des « émeutiers » de divers autres actes de violence, comme le fait d’avoir jeté un cocktail Molotov dans un train.

De leur côté, de nombreux manifestants ont encore dénoncé un recours excessif à la force de la part de la police.

Pour beaucoup de Hongkongais, la police abuse de la force

Mme Leung, la quarantaine, est sortie pour soutenir les manifestants : « Je suis très en colère, ils n’avaient pas besoin d’utiliser des balles réelles pour tirer sur des jeunes, sur un manifestant non armé. On a l’impression qu’ils ont maintenant des ordres pour utiliser des balles réelles. Maintenant, ils menacent les gens avec leurs pistolets un peu partout. Pour nous, c’est comme un massacre du 4 Juin au ralenti. »

Le massacre du 4-Juin, c’était sur la place Tiananmen à Pékin en 1989. La référence est forte, mais elle illustre bien le sentiment de beaucoup de Hongkongais qui s’inquiètent de voir leur territoire autonome devenir chaque jour un peu plus une simple ville chinoise.

SourceRFI

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici