jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Idleb: le SG de l’ONU espère que l’accord de cessez-le-feu russo-turc soit permanent

Le cessez-le-feu est entré en vigueur à Idleb en Syrie, conformément à l’accord entre la Turquie et la Russie.

La trêve est en vigueur dans la zone de désescalade d’Idleb dans le cadre du consensus établi par le président turc Recep Tayyip Erdogan et le chef d’Etat russe Vladimir Poutine.

« Toutes les activités militaires le long de la ligne de contact dans la zone de désescalade d’Idleb seront interrompues à partir du 6 mars 2020 à 00h01 », stipule l’accord convenu à Moscou.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a souhaité que le cessez-le-feu à Idleb soit « permanent ».

Il souhaite que le cessez-le-feu entre immédiatement en vigueur, qu’il soit permanent et que les civils du nord-ouest de la Syrie soient protégés. Guterres appelle également à la reprise des pourparlers politiques sous la supervision de l’ONU.

Les Etats-Unis ont annoncé que la trêve convenue entre la Turquie et la Russie est porteuse d’espoir pour alléger la crise humanitaire dans la région d’Idleb et mettre fin à la situation dangereuse.

« Nous soutenons la trêve turco-russe qui, nous l’espérons, permettra de mettre fin à une situation très dangereuse à Idleb et d’alléger la terrible crise humanitaire engendrée par les attaques contre les zones d’habitation du régime syrien, de la Russie, des forces iraniennes et du Hezbollah », précise un communiqué du département d’Etat américain.

Le texte précise que les Etats-Unis attendent de discuter des détails de la trêve avec leur allié de l’OTAN, la Turquie.

« Le plus important est de voir si Assad et ses alliés respecteront cet accord prévoyant un cessez-le-feu permanent », commente le département d’Etat américain.

SourceTRT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos