lundi, mars 1, 2021

Irak: 3 morts dans les manifestations antigouvernementales

Trois manifestants ont été tués et plus de 15 blessés lors d’affrontements avec les forces de sécurité samedi à Bagdad et dans la province de Dhi Qar, dans le sud de l’Irak, selon des sources de sécurité.

Les affrontements ont éclaté lorsque la police anti-émeute a tenté de rouvrir al-Fuhoud dans la capitale provinciale de Nassiriya, faisant trois morts parmi les manifestants et sept autres blessés, a déclaré à Xinhua une source de la sécurité provinciale sous couvert de l’anonymat.

A Bagdad, au moins huit manifestants ont été blessés lors d’affrontements avec la police anti-émeute à la périphérie de la place Tahrir, épicentre des manifestations anti-gouvernementales en Irak depuis début octobre, a déclaré anonymement à Xinhua un responsable du ministère de l’Intérieur.

Aucun décès n’a été signalé jusqu’à présent dans les manifestations de Bagdad, a déclaré le fonctionnaire.

Les affrontements ont éclaté après que des milliers de manifestants ont afflué sur la place Tahrir pour remplacer des milliers de partisans du chef chiite Moqtada al-Sadr.

Dans la matinée, les forces de sécurité ont rouvert les ponts, les places et les routes de Bagdad et d’autres villes du sud de l’Irak, qui avaient été bloqués ces derniers mois par des manifestants antigouvernementaux.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos