19.8 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

Irak: affrontements lors des manifestations contre une violente répression à Bassora

Depuis le 1er octobre, le mouvement de contestation irakien se poursuit. Les manifestants exigent le départ de leurs dirigeants jugés incompétents et corrompus. Bagdad et toutes les villes du sud de l’Irak sont secouées par ces contestations. Près de Bassora, les manifestants ont bloqué l’accès du port stratégique d’Umm Qasr et ont dû faire face à la violente répression des forces antiémeutes.

Ce lundi matin, des manifestants ont bloqué le grand port irakien d’Umm Qasr, dans le sud du pays, réduisant de moitié ses capacités. Si le blocage se poursuit les installations portuaires pourraient être totalement à l’arrêt.

« L’armée contrôle désormais le port »

Le port d’Umm Qasr est le principal port irakien. Il est situé à une soixantaine de kilomètres au sud de Bassora. Il avait déjà été paralysé du 29 octobre au 7 novembre, ce qui avait perturbé notamment les importations de céréales et de sucre dont la population irakienne dépend largement.

L’armée est intervenue pour mettre un terme aux violences, selon le témoignage d’un sous-officier irakien, déployé au port d’Umm Qasr : « Les manifestants sont pacifiques mais parmi eux il y avait des casseurs. De violents affrontements les ont opposés aux forces antiémeutes. Il y a eu des blessés et au moins une personne a été tuée. Les forces antiémeutes ont tiré à balles réelles. Nous les militaires, nous avons dû intervenir pour mettre un terme à toutes ces violences. L’armée contrôle désormais le port d’Oum Qasr. Nous allons protéger toutes les installations et veiller à la sécurité des manifestants ».

Changement de régime réclamé

Dimanche 17 novembre,  les protestataires rejoints par des centaines d’étudiants ont manifesté à Bagdad et ont aussi bloqué des ponts stratégiques. Depuis plusieurs semaines, les manifestants irakiens réclament un changement de régime. Le mouvement de contestation émaillé de violences a fait jusqu’à maintenant 330 morts et 15 000 blessés en raison des répressions policières.

Les manifestants ont voulu bloquer ce port pour plusieurs raisons:

D’abord pour protester contre les malversations dans lesquelles sont impliqués les responsables du port, corruption, emplois fictifs et détournement d’argent public. Ensuite, bloquer ce port est pour eux un bon moyen de mettre les autorités de Bagdad sous pression. C’est la principale porte d’entrée des importations irakiennes.

SourceRFI

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici