jeudi, octobre 22, 2020

Irak: arrestation de 120 manifestants selon la haute commission des droits de l’homme

La haute commission des droits de l’homme en Irak a annoncé, samedi, l’arrestation de cent-vingt manifestants à la suite d’affrontements avec les forces de l’ordre à Dhi Qar, dans le sud du pays.

Fadel al-Gharawi, membre de la commission, a déclaré dans un communiqué que «les manifestants ont brûlé des pneus et bloqué la route reliant les districts ‘Nasr’ et ‘Al-Chatra’, dans la province de Dhi Qar».

«Les forces de l’ordre ont arrêté 120 manifestants sur fond de protestations» a-t-il ajouté.

Il est à rappeler qu’un couvre-feu a été imposé, jeudi, par les forces de l’ordre dans le district d’Al-Chatra, suite à la tentative de prise d’assaut du domicile du secrétaire général du conseil des ministres, Hamdi al-Ghazi.

En effet, depuis le 25 octobre l’Irak traverse une vague de manifestations antigouvernementales, la deuxième du genre en l’espace de deux semaines.

Des actes de violence ont émaillé les manifestations. Le bilan fait état d’au moins 250 morts et de milliers de blessés, lors d’affrontements opposants les manifestants aux forces de l’ordre et aux groupes chiites armés proches de l’Iran.

Au départ, les manifestants réclamaient l’amélioration des services publics, la création d’opportunités de travail et la lutte contre la corruption. Après le recours à la violence excessive par l’armée et les sécuritaires, le seuil des revendications s’est élevé. Malgré les promesses de punir les auteurs des actes de violences, les manifestants tiennent à la chute du gouvernement.

Alors que le gouvernement d’Adel Abdel-Mehdi a adopté plusieurs programmes de réforme, dans plusieurs secteurs, depuis le début des manifestations, les manifestants demeurent insatisfaits et insistent pour le faire chuter.

Le pays connait, désormais, un mécontentement contre la gestion des manifestations par le gouvernement. Certains observateurs estiment que cette nouvelle vague de protestations constitue une pression supplémentaire sur le gouvernement Abdel-Mehdi et pourrait conduire à sa chute.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...