Dix membres présumés de Daech ont été tués lundi lors d’une opération sécuritaire à Mossoul, dans le nord de l’Irak, selon un responsable de la police locale.

L’opération a ciblé des sites et des tunnels creusés par les éléments de Daech dans la ville d’al-Aghar, au sud de Mossoul, a déclaré à l’Agence Anadolu le chef de la police de Ninive, Hamad Namis al-Jabbouri.

« Dix éléments armés ont été tués dans l’opération menée avec la couverture de l’armée de l’air irakienne », a-t-il déclaré.

Mossoul est le chef-lieu de la province de Ninive, dans le nord de l’Irak.

Bagdad avait annoncé, en décembre dernier, la libération de tous ses territoires de l’emprise de Daech, après trois ans de combats, avec le soutien la Coalition internationale.

L’organisation terroriste qui dominait le tiers de la surface du pays, maintient encore des cellules dormantes, réparties dans les différentes régions, ce qui lui permet de mener des attaques éclair rappelant sa stratégie d’avant 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here