21.4 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

Irak: la présence militaire américaine dans le pays pourrait prendre fin

Le Conseil national de sécurité irakien a suggéré que Bagdad pourrait demander à Washington de retirer ses troupes du pays, après le raid aérien américain sur l’aéroport de Bagdad, qui a coûté la vie à un général des Gardiens de la révolution islamique iranienne et à un dirigeant du groupe irakien al-Hachd al-Chaabi.

Lors d’une réunion présidée, vendredi, par le Premier ministre irakien, Adel Abdul-Mahdi, le conseil a discuté du raid aérien américain qui a tué Qasem Soleimani, commandant de la force al-Quds, et Abu Mahdi al-Mohandes, vice-président du groupe al-Hachd al-Chaabi.

Condamnant le meurtre, le conseil a déclaré que l’attaque violait la souveraineté du pays, et que le raid américain avait transgressé les conditions de la présence des forces américaines en Irak, appelant le parlement du pays à tenir une session d’urgence sur la question pour décider s’il fallait mettre fin à la présence militaire américaine en Irak.

Abdul-Mahdi a également appelé les députés à prendre des mesures législatives « pour sauvegarder la dignité, la sécurité et la souveraineté de l’Irak ».

Soleimani et Al-Mohandes ont été tués tôt vendredi matin lors d’une frappe aérienne américaine à l’extérieur de l’aéroport de Bagdad.

Peu de temps après l’assassinat, l’ambassade des États-Unis à Bagdad a exhorté tous ses citoyens à quitter l’Irak immédiatement.

Le meurtre de Soleimani marque une escalade dramatique des tensions entre les États-Unis et l’Iran, qui ont souvent atteint des pics depuis que le président Donald Trump a choisi, en 2018, de retirer unilatéralement les États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien.

Le guide suprême iranien Ali Khamenei, qui a décerné, l’année dernière, la plus haute distinction du pays à Soleimani, a promis de « sévères représailles » en réponse à son meurtre

Le Pentagone a accusé Soleimani d’avoir comploté une attaque contre le complexe de l’ambassade des États-Unis à Bagdad et de planifier des attaques contre des diplomates et des militaires américains en Irak et dans la région.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici