16.1 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

Irak : Renforts militaires à Bassora et une enquête après la mort d’activistes et de manifestants

Courrier arabe

Des renforts militaires sont arrivés, hier dimanche à Bassora, et une cellule a été formée et chargée d’enquêter pour identifier les parties responsables des attaques qui avaient fait des morts parmi les activistes et les manifestants, et ce, quelques heures après la visite du Premier ministre irakien, Mustafa al-Kadhimi.

Les médias irakiens ont indiqué que «Mustafa al-Kadhimi était arrivé à Bassora, venant de Bagdad, quelques heures après son retour de Washington».

Ils notèrent que «le Premier ministre avait présidé une réunion sécuritaire, et avait lancé une série de décision concernant la sécurité de la région».

Aussi, selon eux, «le ministre de l’Intérieur, Otman al-Ghanimi, qui avait accompagné al-Kadhimi, affirma qu’une force spéciale sera envoyée à Bassora pour interpeller les coupables qui ont tué les activistes dans la région».

«Nous poursuivrons les criminels et nous arrêterons les meurtriers, durant les prochaines heures, et ce en faisant appel à une force qui est en route pour accomplir ce devoir», avait-il déclaré, aux médias locaux.

De sa part, le chef des forces pour anti-terroriste, le colonel Abdelwahab al-Saadi, affirma que «son dispositif était prêt à rétablir l’ordre à Bassora».

Il signala lors de déclarations à la radio locale al-Mirbad, «les forces de la lutte anti-terroriste ont offert du sang pour tout l’Irak, et aujourd’hui encore, elles sont prêtent à accomplir leur devoir à Bassora afin d’y rétablir l’ordre».

La situation à Bassora, une menace pour le gouvernement d’al-Kadhimi

Par ailleurs, un responsable gouvernemental expliqua au journal Arabi 21 que «le Premier ministre al-Kadhimi estime que la situation à Bassora est un défi pour son gouvernement, car des parties tentent d’effacer le rôle des autorités là-bas en y déclenchant des violences».

Il indiqua dans ce contexte, que «si les parties responsables des émeutes ne soient pas interpellées, plusieurs responsables de la sécurité à Bassora devront alors être relevés de leurs fonctions».

Aux dernières nouvelles, des médias locaux en Irak indiquent que «des membres de la sécurité irakienne ont commencé à se déployer à Bassora, dès les premières heures du matin, suivant les consignes d’al-Kadhimi», alors qu’un responsable sécuritaire de la région précisa que «le plan sécuritaire sera centré sur le travail des renseignements, pour démasquer les parties responsables des meurtres», signalant «qu’al-Kadhimi leur accorda 72 heures pour résoudre l’affaire».

Ces évolutions se présentent au moment où des activistes de Bassora accusent le maire du gouvernorat, Asaad al-Aydani, d’oppresser les manifestations, et déclarent «ne plus avoir confiance en lui ni aux mesures qu’il entreprend».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici