vendredi, octobre 30, 2020

Iran : Les autorités font face aux protestants, et Khamenei accuse «les ennemies de la Révolution»

Courrier arabe

L’Iran a officiellement accentué de ton, contre les contestations populaires, annonçant à travers le ministère des Renseignements que les autorités seront sévères avec ceux qui nuisent à l’ordre public et à la stabilité du pays, auu moment où le guide suprême de la Révolution islamique a accusé des ennemis de la Révolution d’être à l’origine des protestations.

Le ministère des Renseignements a signalé que les parties qui se trouvent derrière les protestations avaient été identifiées, et a affirmé que les autorités prendront les mesures nécessaires à leur égard.

Des arrestations et des émeutes

Au sujet des évolutions des protestations, qui s’étaient déclenchées en Iran, depuis deux jours, suite à la hausse des prix du carburant, l’agence presse «ISNA» a rapporté que «plus de 40 personnes ont été interpellées aujourd’hui dimanche, à «Yazad» une ville du centre du pays, après de violents affrontements entre des protestants et la police locale».

L’agence ajouta, selon le procureur général de la ville «Mohamed Haddad Zadah», que «les détenus étaient des saccageurs, accusés de sabotage», signalant que la majorité d’entre eux n’étaient pas de la ville.

Internet, la coupure inquiétante

Dans ce contexte, l’agence «ISNA» affirma, selon une source du ministère de la Communication, que «le conseil de la sécurité nationale, annexé au ministère de l’Intérieur, avait ordonné la coupure d’Internet pendant 24 heures».

La source, qui afficha son inquiétude face une telle pratique, signala que certaines parties avaient lancé des négociations, avec les responsables dans le but de relancer Internet, et de lever l’isolement périlleux imposé au citoyens.

Khamenei soutien la loi et accuse les ennemis de la Révolution

À l’ombre de ses évènements «Ali Khamenei», le guide suprême de la Révolution islamique, a affiché son soutien à la décision prise au sujet de la hausse des prix de carburant, et insista sur l’importance de sa mise en application, tout en appelant les responsables à traiter l’affaire avec délicatesse.

Lors d’un discours transmis par la télévision nationale iranienne, «Ali Khamenei» estima que les protestations agressives au pays, «avaient été déclenchées par les ennemis et les opposants de la Révolution», et affirma que l’Iran traitera avec ses individus et saura conserver sa stabilité.

Le Parlement soutient la loi

À son tour, le président du Parlement «Ali Larinjani» signala que le gouvernement devait remplir ses engagement, concernant les bénéfices récoltés par la hausse des prix de carburant», rappelant que l’état avait promis de les distribuer aux parties sociales démunies.

«Ali Larinjani» affirma, lors de déclarations tenues à l’assemblée du Parlement, que le comité économique au Parlement supervisera l’application de la loi, et interdira la hausse des prix des autres produits.

Sur ce, il importe rappeler que, vendredi le 15 novembre, le gouvernement iranien avait annoncé qu’une nouvelle loi économique sera imposée, augmentant le prix du carburant, et distribuant les bénéfices aux classes en difficulté, afin de substituer aux contractions infligées par les sanctions américaines.

Une décision qui ne semble pas plaire aux Iraniens, qui souffrent déjà des conditions de vies difficiles, suite à la chute du rial et à l’inflation qui dépasse 40%.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

BBC : «Des citoyens ouïghours déportés de force depuis l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis...

La chaîne britannique, BBC, a diffusé un reportage indiquant que «les autorités d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis (EAU) et de l’Égypte avaient déporté...

Égypte : un prisonnier politique décède en prison suite d’une négligence médicale

Le prisonnier politique égyptien, Kamal Habib Marzouq est décédé, mercredi, en prison de la Nouvelle-Vallée des suites d’une négligence médicale. L’information a été publiée, jeudi, par la Fondation...

Sénégal : au moins 140 migrants morts lors du naufrage le plus meurtrier de...

« Selon des sources médiatiques, les marines sénégalaise et espagnole, ainsi que des pêcheurs qui se trouvaient à proximité, ont sauvé 59 personnes et...

Covid-19 : 47636 nouveaux cas diagnostiqués en France

La France a enregistré 47.637 contaminations supplémentaires par le nouveau coronavirus en 24 heures, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, qui ont aussi fait...

France: le gouvernement dévoile les modalités du reconfinement

Lors d'une conférence de presse, le gouvernement français a détaillé les mesures de reconfinement qui entre en vigueur ce vendredi 30 octobre. Reconfinement en Martinique Dans...