Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a exclu l’éventualité d’une nouvelle attaque militaire à grande échelle contre Hamas dans la Bande de Gaza, relevant qu’Israël paierait une telle initiative au « prix fort ».

« Il y a deux options: renverser le Hamas avec l’armée israélienne, que nous paierions au prix fort, ou essayer de trouver une situation dans laquelle le peuple [de Gaza] renverserait le régime [de Hamas] », a déclaré Lieberman, dont les propos ont été rapportés par le quotidien « Yedioth Ahronoth » jeudi.

Le mouvement palestinien de résistance islamique, Hamas, dirige la Bande de Gaza depuis 2007.

A une question sur une éventuelle victoire de Hamas lors des prochaines élections palestiniennes, Lieberman a répondu: «Pour autant que je sache, Hamas n’a aucune chance de remporter des élections libres à Gaza».

En 2005, Israël s’est retiré de la Bande de Gaza et ya démantelé toutes ses colonies. Tel Aviv a cependant maintenu à ce jour son blocus aérien / terrestre / maritime du secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here