La police italienne a annoncé, jeudi, l’explosion d’une bombe artisanale devant le bureau du Mouvement « La Ligue du Nord » (droite) dans l’une des banlieues de la ville de Treviso dans le nord du pays, sans faire de victimes.

Dans un communiqué relayé par la télévision publique, la police a indiqué qu’un « engin explosif a explosé devant un bureau provincial du parti « Ligue du Nord » dans la banlieue de Villaorba ».

« Une deuxième bombe a été désamorcée à la faveur de l’action des démineurs », ajoute le communiqué.

Les enquêteurs ont estimé que le premier engin faisait office d’un « piège » pour attirer la foule avant l’explosion de la deuxième bombe, selon la même source.

La police locale à Treviso, un des principaux fiefs de la « Ligue du Nord », a diligenté une enquête tout en traitant l’incident comme une « embuscade planifiée ».

Il s’agit de la première attaque qui cible la « Ligue du Nord » depuis sa participation au gouvernement, il y a de cela deux mois et demi.

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a écrit dans un tweet, en commentant l’incident : «Il y a ceux qui tentent de nous arrêter mais les soutiens de la violence et du crime ne nous font pas peur. Laissez-nous pour aller de l’avant, nous sommes plus forts qu’avant ».

La « Ligue du Nord » a pris le pouvoir en Italie avec la formation populiste « Cinq étoiles » via le cabinet composé et conduit depuis le mois de juin dernier par Guisseppe Conte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here