samedi, février 27, 2021

Jérusalem-Est: La Palestine conteste le projet israélien de remplacer les écoles gérées par l’ONU

La Palestine a manifesté jeudi son opposition au projet de l’Etat hébreu de remplacer les écoles de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) à Jérusalem-Est par des établissements dirigés par le ministère israélien de l’Education.

Le plan israélien de remplacer les écoles dirigées par l’UNRWA est « une extension de la campagne d’agression des autorités israéliennes contre les droits et les racines des Palestiniens dans la ville (de Jérusalem-Est) », a déclaré dans un communiqué Hanan Ashrawi, membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine.

« C’est aussi une attaque contre les institutions multilatérales et le droit international », ajoute le communiqué.

Dans le même temps, le ministère palestinien des Affaires étrangères a critiqué le plan israélien à Jérusalem comme « faisant partie de la guerre d’Israël contre le droit au retour et faisant partie des plans israéliens de judaïser la ville palestinienne ».

L’initiative israélienne est une « nouvelle étape vers l’imposition du programme d’études israélien aux Palestiniens », a déclaré le ministère dans un communiqué, faisant référence à l’incitation à la haine israélienne contre les Palestiniens par le biais de manuels.

Mardi soir, le Conseil municipal de Jérusalem a approuvé un plan de construction d’un campus éducatif par le ministère israélien de l’Education près des quartiers arabes de Shuafatand Anata pour remplacer les écoles créées et gérées par l’UNRWA.

Le campus, d’un coût de plus de 2 millions de dollars, sera situé dans une zone en dehors des frontières d’avant 1967 mais à l’intérieur des limites municipales de Jérusalem.

L’UNRWA a été créé en décembre 1949 pour soutenir les secours et le développement humain des réfugiés palestiniens. L’agence des Nations Unies fournit des services de base et une protection à quelque 5,4 millions de réfugiés palestiniens enregistrés sous son autorité.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos