19.8 C
New York
lundi, juin 17, 2024

Buy now

spot_img

La Chine dément la condamnation à mort d’un universitaire ouïghour

Le gouvernement chinois a démenti ce vendredi 27 décembre que l’universitaire ouïghour arrêté en 2017, Tashpolat Tiyip, ait été condamné à mort.

Les experts de l’ONU veulent savoir où est détenu Tashpolat Tiyip, un professeur de renommée internationale qui a reçu en 2008 un doctorat honorifique à la Sorbonne pour ses travaux sur l’environnement. Est-il tenu au secret dans l’un des camps de rééducation dans lesquels plus d’un million de Ouïghours seraient internés ? Risque-t-il d’être exécuté ? De nombreuses questions restent en suspens.

Démenti de Pékin

De son côté, Pékin dément. Le gouvernement chinois affirme que le procès de l’ex-recteur de l’université du Xinjiang est en cours et qu’il est poursuivi pour corruption. Comme à son habitude, le ministère des Affaires étrangères appelle l’ONU à « s’abstenir de toute ingérence » dans les affaires intérieures de la Chine.

Dans un communiqué, des rapporteurs spéciaux de l’ONU avaient exprimé, la veille, leur « inquiétude » quant au sort de Tashpolat Tiyip, l’ancien président de l’Université du Xinjiang, région à majorité musulmane du nord-ouest de la Chine. Toujours selon les experts onusiens, « des informations ont fait état de sa condamnation à mort avec un sursis de deux ans après avoir été reconnu coupable, dans un procès à huis clos, de séparatisme ».

Arrêté en mai 2017

Tashpolat Tiyip a été arrêté en mai 2017 à l’aéroport de Pékin alors qu’il se rendait à un colloque en Allemagne. Une vidéo montre le chercheur aux côtés de cinq autres personnalités ouïghoures. Toutes accusées d’avoir joué un « double jeu », c’est-à-dire d’avoir été loyaux vis-à-vis du parti communiste mais aussi fidèle à leurs origines ouïghoures.

SourceRFI

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici