vendredi, septembre 30, 2022

La Chine se déclare « indignée » après la décision américaine de lui imposer des sanctions financières

Alors que les deux pays sont déjà aux prises avec une guerre commerciale et s’affrontent à coups de droits de douane sur leurs exportations mutuelles, la Chine et les États-Unis se livrent à un nouveau bras de fer sur fond de sanctions militaires.
Samedi 22 septembre, apprend-on sur le site du « Quotidien du peuple », organe du Parti communiste au pouvoir, l’ambassadeur des États-Unis Terry Branstad a en effet été convoqué à Pékin, au ministère chinois des Affaires étrangères, où il s’est vu remettre « une protestation solennelle » des autorités chinoises au sujet des sanctions américaines contre les achats d’armes russes par la Chine.
Sanctions financières ciblées
Washington avait en effet annoncé jeudi 20 septembre avoir sanctionné pour la première fois une entité étrangère, en l’occurrence une unité de l’armée chinoise, pour avoir acheté des armes russes – des avions de chasse et des missiles sol-air.
Précisément, Washington a imposé des sanctions financières ciblées contre une unité-clé du ministère chinois de la Défense, Equipment Development Department, et son directeur, Li Shangfu, pour l’achat d’avions de combat Soukhoï Su-35 fin 2017 et d’équipement lié au système de défense antiaérienne russe S-400 début 2018.

Cette annonce des États-Unis a provoqué le courroux de la Chine qui, dès vendredi 21 septembre, s’était dite « indignée » par ces sanctions et avait appelé les États-Unis à les retirer, faute de quoi ils devraient en « payer les conséquences ».
« Ce geste des États-Unis (…) nuit sérieusement aux relations entre les deux pays et leurs armées », avait également déclaré Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise.
« Une démonstration pure et simple d’hégémonie »
La convocation de l’ambassadeur américain apparaît donc comme la suite logique de cet épisode. Washington, a martelé le ministère chinois de la Défense, par la voix de son porte-parole Wu Qian, n’a aucun droit de se mêler des relations « normales » entre deux États souverains.
Le geste de l’administration Trump, poursuit le porte-parole, constitue « une violation flagrante des règles fondamentales des relations internationales » et « une démonstration pure et simple d’hégémonie », selon des propos rapportés par l’agence Chine nouvelle.

SourceAgences

Dernières infos

L’armée israélienne tue 4 Palestiniens et blesse 44 autres dans le camp de Jénine

L'armée israélienne a tué 4 Palestiniens et blessé 44...

Arabie saoudite : Le prince héritier nommé Premier ministre et son frère ministre de la Défense

Le roi Salman bin Abdelaziz d'Arabie saoudite a décidé,...

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: le Kremlin n’exclut pas la possibilité d’un acte de sabotage

La Présidence russe (le Kremlin) a annoncé mardi que...

Des colons israéliens renouvellent leur prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa

Des dizaines de colons israéliens ont renouvelé, mardi, leur...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: le Kremlin n’exclut pas la possibilité d’un acte de sabotage

La Présidence russe (le Kremlin) a annoncé mardi que les dommages détectés sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 pourraient être causés par...

Paris : Les forces de l’ordre utilisent du gaz lacrymogène contre des manifestants devant l’ambassade d’Iran

Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants mobilisés dimanche devant l’ambassade d’Iran à Paris. Selon des vidéos relayées...

Iran: le bilan des manifestations s’alourdit à 35 morts

Les médias iraniens ont révélé, vendredi, que le bilan des manifestations contre la mort de la jeune femme, Mahsa Amini, après son arrestation par...

Japon: évacuation de 9 millions de personnes après le passage du puissant typhon Nanmadol

Le Japon a commencé à évacuer plus de 9 millions de personnes, lundi, après que le passage du typhon Nanmadol qui a frappé le...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here