dimanche, octobre 25, 2020

La Libye qualifie les menaces du président égyptien de « flagrante ingérence » dans les affaires internes

La Libye a condamné jeudi les récents propos du président égyptien suggérant que le Caire pourrait armer les tribus libyennes contre le gouvernement internationalement reconnu.

Dans un entretien avec la chaîne de télévision Al Jazeera, le porte-parole du ministère libyen des affaires étrangères, Mohammed Al-Qablawi, a fustigé les récentes déclarations du Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, les qualifiant de  » flagrante ingérence dans les affaires internes de la Libye « .

 » Le discours d’Al-Sissi est une réplique de ses précédentes déclarations, qui constituent une flagrante ingérence dans les affaires internes libyennes « , a-t-il déclaré, ajoutant que le discours de Sisi  » ne proposait pas la paix comme il l’a dit, au contraire, c’est lui qui alimente le conflit [libyen] « .

Al-Sissi a rencontré jeudi les Chefs des tribus libyennes au Caire, la capitale égyptienne, où il a menacé que l’Egypte  » ne restera pas les bras croisés  » face à la mobilisation militaire croissante près de la ville de Syrte, dans le nord de la Libye.

Le Haut Conseil d’Etat libyen a condamné l’appel d’Al-Sissi à armer les tribus libyennes, affirmant que cela conduirait à plus de conflits et de divisions dans le pays.

Al-Sissi avait laissé entendre en juin que le Caire pourrait lancer des « missions militaires en dehors des frontières du pays », affirmant que  » toute intervention directe en Libye est désormais légitime sur le plan international ».

Al-Sissi a déclaré que la ville de Syrte et la base aérienne d’Al-Jofra étaient une  » ligne rouge « , appelant son armée à  » être prête à effectuer toute mission nationale ou transfrontalière « .

Les forces de Haftar ont lancé depuis avril 2019 une offensive sur la capitale libyenne Tripoli et sur d’autres parties du nord-ouest de la Libye, faisant plus de 1000 morts, parmi lesquels des femmes et des enfants civils.

Cependant, les forces gouvernementales libyennes ont récemment remporté d’importantes victoires, chassant les forces de Haftar hors de Tripoli et de la ville stratégique de Tarhouna.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Égypte : l’armée lance des mises en garde contre «une explosion populaire imminente»

Des sources privées ont raconté que l’institution militaire égyptienne avait lancé des mises en garde à la direction politique, lui demandant «de traiter la...

Macron a besoin de se faire soigner, dit Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est pris une nouvelle fois samedi à son homologue français en déclarant qu’Emmanuel Macron avait besoin de...

Deux mineurs tués dans des frappes arméniennes contre des civils en Azerbaïdjan

Deux enfants, de 13 et 16 ans, ont été tués dans des attaques de l'Arménie contre des positions civiles en Azerbaïdjan. Dans un communiqué publié samedi, le Parquet...

Égypte : un comédien s’attire les foudres en se moquant des animateurs de la radio...

En Égypte, plusieurs réactions se sont déclenchées, au sujet de la vidéo où le jeune présentant une comédie s’était moqué des animateurs de la...

Le président algérien s’isole après la contamination de plusieurs membres de son entourage

Le dirigeant algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé sur Twitter s'isoler vu que plusieurs membres de son entourage ont été testés positifs. Le chef d’État algérien...