lundi, octobre 19, 2020

La Maison-Blanche : Al-Assad n’a pas d’avenir en Syrie

Courrier arabe

Dans une déclaration faite à la presse mardi passé, un responsable à la Maison-Blanche a affirmé que les États-Unis pensent toujours qu’il n’y a point d’avenir pour Bachar Al-Assad en Syrie, ajoutant que les accords pour la reconstruction du pays signés par le président syrien ne seront certainement pas bénéfiques à son régime.

Ces propos précèdent une prochaine réunion trilatérale entre les États-Unis, la Russie et Israël à Al-Quds dans les semaines à venir, pour examiner la crise syrienne et la présence iranienne à la frontière d’Israël.

L’analyste militaire dans le journal israélien  » Yediot Aharonot « , Alex Fishman a révélé que cette réunion vise à établir un accord à trois par lequel Tel Aviv et Washington reconnaîtraient la légitimité du régime d’Al-Assad. En échange, Moscou s’emploierait à contenir l’influence iranienne en Syrie, de son côté, Washington réduirait les sanctions imposées à la Russie.

Dans ce sens, un rapport du journal russe « Svobodnaya Pressa » a indiqué que le retrait de l’Iran du territoire syrien est nécessaire pour Moscou afin de mettre fin aux vols provocateurs menés par les avions israéliens au dessus de ce territoire.

Cela permettrait par conséquent à la Syrie de redevenir un pays sûr et sans danger. Il est fort probable qu’avec le départ des Iraniens, les forces militaires américaines quitteraient la Syrie, étant donné que Washington considère l’Iran comme la principale menace à Israël.

Il est à rappeler que pendant les premières années de la guerre civile en Syrie, l’administration de l’ex-président américain Barack Obama appelait toujours Al-Assad à quitter le pouvoir.

Cependant, cette position des États-Unis a changé avec l’arrivée de Trump à la Maison-Blanche en 2017. Pour le nouveau chef de l’administration américaine, le départ d’Al-Assad ne représente plus une priorité, celui-ci étant du ressort du peuple syrien

Il reste à préciser que la dernière déclaration de la Maison-Blanche mentionnée plus haut, vient brouiller de nouveau les cartes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...