samedi, avril 17, 2021

La nouvelle souche de la Covid-19 pourrait rendre le vaccin moins efficace, selon Washington

Le docteur immunologiste, chef scientifique de l’opération Warp Speed du gouvernement Trump, Moncef Slaoui, a affirmé dimanche que le nouveau variant du coronavirus pourrait réduire l’efficacité des vaccins.

Lors d’un point de presse, Slaoui a indiqué que la plupart des vaccins disponibles actuellement ne seront pas efficaces face à la nouvelle souche du coronavirus détectée au Royaume-Uni, rapporte la CNN.

Le directeur du programme américain de vaccination Covid-19, le docteur Slaoui a affirmé que le coronavirus a tendance à muter indiquant que cette variation du virus contiendrait une mutation dans la protéine de la « spicule » du coronavirus, nommée N501Y, qui lui permet de s’attacher aux cellules humaines pour les pénétrer.

« Comme les vaccins utilisent des anticorps dirigés contre plusieurs parties différentes de la protéine de pointe, les chances qu’elles soient toutes modifiées, sont faibles », a estimé Slaoui.

A noter que la France, les Pays-Bas, la Belgique, l’Italie, Koweït et l’Allemagne ont décidé dimanche de suspendre tous les vols en provenance du Royaume-Uni après la découverte dans ce pays d’une nouvelle souche de la Covid-19 beaucoup plus contagieuse que les autres.

Londres subit actuellement une vague « hors de contrôle » du virus, selon le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock.

Dans une déclaration faite samedi, le Premier ministre britannique, Boris Johnson a fait savoir que, selon les données préliminaires, le coronavirus qui sévit à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre est jusqu’à 70 % plus contagieux que la souche précédente du virus.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), une poignée de cas ont déjà été signalés hors du sol britannique: au Danemark (9), ainsi qu’un cas aux Pays-Bas et en Australie.

Jusqu’à dimanche soir, la Covid-19 a touché plus de 76 531 725 personnes à travers le monde, dont 1 689 925 sont décédées, tandis que 43  179  943 autres se sont rétablies, selon la plateforme Worldometer.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos