samedi, octobre 24, 2020

La Police grecque poursuit ses violations contre les réfugiés qui tentent de pénétrer en Grèce

L’Agence Anadolu a obtenu des photos documentant les effets du passage à tabac des réfugiés par la sécurité grecque après les avoir dépouillés de leurs vêtements.

Les gardes-frontières grecs poursuivent leurs violations contre les réfugiés qui tentent de pénétrer en Grèce, via la province turque d’Edirne (nord-ouest).

Les photos obtenues par Anadolu, vendredi, montrent un certain nombre de réfugiés dans la bande frontalière et les traces de coups sur leur corps.

Les demandeurs d’asile ont rapporté que des agents de sécurité grecs les avaient battus après les avoir dépouillés de leurs vêtements, dans la zone tampon près de la rivière Maritsa séparant la Turquie et la Grèce.

Les réfugiés ont commencé à affluer vers les frontières occidentales de la Turquie, le jeudi 27 février, après qu’Ankara ait annoncé ne plus entraver leur mouvement vers l’Europe.

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan a annoncé, samedi, que son pays garderait ses portes ouvertes aux réfugiés souhaitant se rendre en Europe, soulignant qu’il n’avait pas les ressources pour accueillir une nouvelle vague d’immigration.

Le gouvernement grec a décidé, après un conseil de sécurité d’urgence, la semaine dernière, de suspendre, pendant un mois, tout examen des nouvelles demandes d’asile. Toute personne ayant franchi illégalement la frontière pourra également être renvoyée en Turquie.

Mais, pour le Haut Commissariat onusien pour les réfugiés (HCR), cette décision n’est pas fondée en termes de droit international : « Ni la convention de 1951 relative au statut des réfugiés ni le droit de l’Union européenne sur les réfugiés ne fournissent de base légale pour la suspension de la réception des demandes d’asile. »

Selon le gouvernement grec, entre samedi et lundi, plus de 24 000 tentatives d’entrées illégales en Grèce ont été déjouées, et 183 personnes arrêtées, dont 17 ont d’ores et déjà été condamnées à des peines de prison assorties à d’amendes.

Le ministre turc de l’Intérieur, Suleyman Soylu a annoncé que le nombre de demandeurs d’asile qui ont traversé vers la Grèce depuis la province turque d’Edirne avait dépassé les 142 mille, vendredi midi.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Égypte : l’armée lance des mises en garde contre «une explosion populaire imminente»

Des sources privées ont raconté que l’institution militaire égyptienne avait lancé des mises en garde à la direction politique, lui demandant «de traiter la...

Macron a besoin de se faire soigner, dit Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est pris une nouvelle fois samedi à son homologue français en déclarant qu’Emmanuel Macron avait besoin de...

Deux mineurs tués dans des frappes arméniennes contre des civils en Azerbaïdjan

Deux enfants, de 13 et 16 ans, ont été tués dans des attaques de l'Arménie contre des positions civiles en Azerbaïdjan. Dans un communiqué publié samedi, le Parquet...

Égypte : un comédien s’attire les foudres en se moquant des animateurs de la radio...

En Égypte, plusieurs réactions se sont déclenchées, au sujet de la vidéo où le jeune présentant une comédie s’était moqué des animateurs de la...

Le président algérien s’isole après la contamination de plusieurs membres de son entourage

Le dirigeant algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé sur Twitter s'isoler vu que plusieurs membres de son entourage ont été testés positifs. Le chef d’État algérien...