jeudi, mars 4, 2021

La Turquie interpelle 6 personnes accusées d’espionner l’industrie de la défense au service de compagnies étrangères

Courrier arabe

En Turquie, les forces de l’ordre ont signalé, mardi dernier avoir interpellé 6 personnes, lors d’une opération menée à Ankara, les accusant d’avoir divulgué des informations sur les projets liés à l’industrie de la défense, pour des compagnies étrangères.

Le procureur général d’Ankara a noté lors d’un communiqué, que «le service des renseignements secrets (MIT), en collaboration avec la direction de l’ordre d’Ankara, avait interpellé 6 personnes accusées d’espionnage», signalant que «l’opération fut lancée après un mois d’enquêtes, et que l’un des personnes interpellées était le directeur de l’un des projets des industries de la défense turques».

Les autorités sont sur leurs gardes

Sur cette affaire, une source sécuritaire a raconté au site « al-Jazeera.net » que «les 6 espions travaillaient depuis une année, et lors des perquisitions, les forces ont trouvé des sommes importantes en devise, ainsi que des équipements numériques».

«Les interpellés sont accusé d’avoir présenté des informations importantes liées à l’industrie de la défense en Turquie, à des compagnies étrangères», avait-elle ajouté, en signalant que «l’enquête était toujours en cours pour connaître la nature des informations, excluant la possibilité que des secrets dangereux soient divulgués».

La source indiqua que «cette affaire d’espionnage n’était pas la première du genre», précisant que «des espions furent interpelés précédemment» et affirmant que «le MIT veillait soigneusement à surveiller ce type d’affaires».

De son côté, l’ancien directeur des renseignements militaires, au ministère de la Défense Ismail Haki, a expliqué à al-Jazeera.net, que «son pays avait des ennemis et plusieurs concurrents», indiquant : «Il est normal que la Turquie soit ciblée notamment dans le domaine des industries de la défense qui marque un succès embarrassant pour les forces étrangères et régionales».

«Les compagnies turques ont signé des ventes très importantes, en 2020, par rapport à leur concurrents internationaux, ce qui a poussé ces derniers à tous faire pour tenter d’entraver les activités turques», avait-il souligné.

Rappelons dans ce contexte, que le Département du Trésor des États-Unis avait imposé des sanctions, en décembre 2020, au comité des industries de la défense turque et à ses responsables, dans un temps où ces derniers ont déclaré vouloir défier les Américains et «chercher à construire une autosuffisance pour le pays, spécialement dans le domaines des armes stratégiques».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos