lundi, mai 23, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

L’Allemagne opposée à un embargo sur les importations en énergie en provenance de Russie

Le gouvernement allemand est opposé à un embargo sur les importations en énergie en provenance de Russie, compte tenu de sa dépendance énergétique, a déclaré un responsable.

« Je ne préconiserais pas un embargo sur les importations de combustibles fossiles en provenance de Russie. Je me prononcerais même contre », a déclaré, jeudi, le ministre fédéral de l’économie et de l’action climatique, Robert Habeck, au terme d’une rencontre avec des chefs d’entreprise.

Berlin a mis un terme la semaine dernière aux démarches de certification du gazoduc Nord Stream 2, d’un coût de 11 milliards de dollars, qui devait doubler le volume de gaz acheminé de la Russie vers l’Allemagne.

Robert Habeck a toutefois souligné que si les importations en énergie en provenance de Russie étaient soumises à un embargo, la sécurité énergétique du pays serait menacée.

« Nous avons besoin de ces approvisionnements en énergie pour maintenir la stabilité des prix et la sécurité énergétique en Allemagne », a-t-il déclaré.

Et de souligner que l’Allemagne « doit faire en sorte de se libérer » des importations de combustibles fossiles russes – gaz naturel, charbon et pétrole.

Habeck a précisé que l’Allemagne a déjà commencé à ressentir les effets des sanctions des alliés occidentaux contre la Russie.

« Les répercussions des sanctions et de la guerre sur tous les secteurs de l’économie sont telles, qu’un impact important est à craindre », a-t-il déclaré.

L’année dernière, l’Allemagne a importé pour 19,4 milliards d’euros (21,5 milliards de dollars) de pétrole et de gaz naturel de Russie, ce qui représente 59 % de toutes les importations en provenance de ce pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos