mardi, juillet 27, 2021

«L’Arabie saoudite n’est pas une république bananière et le Qatar devra cesser de soutenir les terroristes», déclare Adel Aljubeir

Courrier arabe

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, «Adel Aljubeir», a déclaré que son pays n’était pas «une république bananière» et qu’elle n’avait besoin des conseils de personne. Il accusa le Qatar de soutenir le terrorisme et espéra qu’il change d’attitudes et «se comporte comme un état».

Le journal électronique saoudien «Sabq» a signalé que, lors de son discours prononcé devant le comité des relations étrangères du Parlement européen, «Adel Aljubeir» avait évoqué la situation des droits de l’homme dans son pays, et parla de l’affaire du citoyen saoudien «Raif Badoui».

Il souligna: «L’affaire ne concerne que la justice saoudienne, et c’est une instance indépendante. L’Arabie saoudite n’est pas une république bananière, et elle respecte la justice».

De même, le journal saoudien «Okaz» a rapporté que le ministre saoudien avait demandé aux parlementaires européens «d’arrêter de critiquer le royaume».

Il affirma: «Nous n’avons besoin des leçons de personne, et ne donnons des leçons à personne. Nous sommes des amis et des alliées, mais un état souverain ne peut être jugé sans avoir suffisamment de données», leur signalant que «la majorité des informations divulguées au sujet de son pays étaient incorrectes et infondées».

«Nous combattons le terrorisme »

Au sujet des exploits de son pays dans la région, «Adel Aljubeir» nota que l’Arabie saoudite avait présenté 14 milliards de dollars pour le développement du Yémen, signalant que malgré cette générosité, le groupe des Houthis a lancé 300 missiles et 100 drones sur les terres saoudiennes, et indiquant que c’était les Houthis qui avaient commencé la guerre dans leur pays, bien avant l’implication saoudienne.

D’un autre côté, il affirma que son pays continuera à lutter contre le terroriste, «jusqu’à son élimination totale», et souligna que les autorités saoudiennes poursuivaient depuis un bon moment ceux qui propagent l’extrémisme et le terrorisme.

«Le Qatar devra changer de comportement»

Il a déclaré également que l’Arabie saoudite «espère que le Qatar change de comportement et cesse de soutenir le terrorisme».

«Le Qatar offre des sommes colossales aux groupes terroristes, se mêle des affaires de notre pays et incite à la haine. Nous espérons qu’il change d’attitude et pense à agir comme un état» avait-il ajouté.

D’après ses accusations, plusieurs observateurs indiquent que l’Arabie saoudite semble avoir oublié les crimes du Yémen et l’affaire Khashoggi qu’elle a sur le dos, pointant du doigt les poursuites internationales qu’elle encaisse, au sujet de son registre humanitaire misérable et indigne d’un pays qui se présente comme l’emblème du monde musulman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos