Le royaume d’Arabie saoudite a pris, dimanche, la présidence du G20 et se prépare au sommet des dirigeants, qui se tiendra à Riyad les 21 et 22 novembre 2020, selon l’agence de presse saoudienne (SPA).

La présidence saoudienne du G20 se concentrera sur « la concrétisation des opportunités du 21ème siècle pour tous », et ce, en responsabilisant les personnes, en créant les conditions dans lesquelles toutes les personnes, en particulier les femmes et les jeunes, peuvent vivre, travailler et prospérer.

Protéger la planète, en encourageant les efforts collectifs en matière de sécurité alimentaire et hydrique, de climat, d’énergie et d’environnement.

Façonner de nouvelles frontières, en adoptant des stratégies audacieuses et à long terme pour partager les avantages de l’innovation et du progrès technologique.

Le Royaume organisera, dans la période précédant le sommet, plus de 100 réunions et conférences, au niveau ministériel, ainsi que des représentants du gouvernement et des groupes de communication.

Le Japon avait accueilli le sommet du G20 à Osaka les 28 et 29 juin.

Le Groupe des vingt (G20) est un groupe composé de dix-neuf pays et de l’Union européenne, dont les ministres, les chefs des banques centrales et les chefs d’État se réunissent annuellement.

Il a été créé en 1999, après la succession de crises financières dans les années 1990. Il vise à favoriser la concertation internationale, en intégrant le principe d’un dialogue élargi tenant compte du poids économique croissant pris par un certain nombre de pays.

Le G20 représente 85 % du commerce mondial, les deux tiers de la population mondiale et plus de 90 % du produit mondial brut

Le groupe comprend les États-Unis, la Turquie, le Canada, le Mexique, le Brésil, l’Argentine, la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie, l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite, la Russie, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Inde, l’Indonésie, l’Australie et l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here