dimanche, novembre 28, 2021

Affaire Khashoggi: L’Arabie saoudite sous le feu des critiques turques

Courrier arabe

Yasin Aktay, responsable du Parti de la justice et du développement (AKP) et le conseiller du président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué la dépendance de la justice saoudienne aux décisions et décrets du prince hériter Mohammed Ben Salmane(MBS).

Le responsable a mis en doute , jeudi lors d’une interview avec le journal qatari «Al-Arab», la transparence et l’intégrité du procès mené par les autorités saoudiennes contre les suspects accusés du meurtre du journaliste dissident Jamal Khashoggi, à raison du refus du royaume toute assistance internationale et présence des médias.

Il a ajouté qu’après avoir dans un premier temps nié le meurtre, Riyad avait avancé plusieurs versions contradictoires et soutient désormais que Khashoggi a été tué lors d’une opération non autorisée par le pouvoir.

Il a également considéré la dernière procédure américaine interdisant les suspects inculpés dans l’enquête du meurtre de khashoggi de rentrer au territoire américain comme un «pas positif», en lançant appel à Washington pour mener une quête équitable et de séparer ses relations d’amitié avec l’Arabie saoudite de l’affaire de Khashoggi.

Le procureur général d’Arabie saoudite a annoncé ce jeudi avoir requis la peine de mort à l’encontre de cinq des 11 suspects accusés de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le féroce critique de MBS, après cinq mois de sa mort

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos